VFX Workshop
Accueil » VFX-Workshop : Une école de pointe, à taille humaine

VFX-Workshop : Une école de pointe, à taille humaine

Temps de lecture : 4 minutes

Cet article est sponsorisé par VFX-Workshop

La liste des écoles françaises d’animation et effets visuels est longue, et il est difficile de s’y retrouver.

Loin des grands groupes impersonnels, l’école parisienne VFX-Workshop a opté pour une approche à taille humaine, des promotions aux effectifs limités afin de pouvoir suivre de façon individuelle chaque élève.

Agréée par le Rectorat de Paris, l’école forme aux métiers des effets visuels, avec une démarche professionnalisante. En 3 ans, les élèves sont en capacité de travailler dans les studios, que ce soit sur des films, des clips, de la publicité, en France comme à l’étranger.

Notez qu’une journée portes ouvertes est organisée le samedi 12 février : vous trouverez les détails en fin d’article.

Quels enseignements ?

VFX-Workshop se donne comme objectif de former ses élèves à l’ensemble des disciplines essentielles pour travailler dans un studio : on y retrouve donc des fondamentaux comme la modélisation, la création de textures, les environnements/décors, l’animation, les FX et simulations numériques, le compositing (mélange des images réelles et virtuelles), l’utilisation de fonds verts…
Des techniques plus spécifiques sont aussi au programme, comme le grooming qui permet d’ajouter du poil aux créatures, des cheveux aux humains numériques, la production virtuelle, la capture de mouvements. Des matières moins techniques mais toutes aussi indispensables sont aussi présentes, comme l’histoire des effets visuels et de l’animation, le développement du regard.

Le site de l’école détaille le plan de formation : trois années qui, progressivement, permettent aux élèves d’acquérir les bases, puis de les approfondir et de les compléter. Bien entendu, des projets concrets permettent de mettre en application ces connaissances, y compris via un Projet Majeur en 3ème année.
Les enseignants de l’école travaillent en parallèle dans des studios ou en tant que freelance, ce qui leur permet de rester en phase avec les dernières avancées, mais aussi et surtout de bien connaître la façon dont travaillent les artistes et studios : de quoi faire passer aux élèves des méthodes de travail et de communication, et pas seulement une maîtrise purement technique/artistique.
Ce lien avec l’industrie se retrouve jusque dans l’école, qui partage ses locaux avec Effigy 3D, société spécialisée dans la motion capture et la numérisation 3D. Ce partenariat bénéficie aux élèves qui peuvent accéder à du matériel professionnel.

Cours de motion capture

En ce qui concerne les conditions d’enseignement, les classes regroupent 25 élèves environ. En termes de parité, le ratio H/F se situe autour de 55/45 en moyenne sur les quatre dernières promotions. Le taux évolue évidemment selon les années.

La procédure d’enregistrement de la formation au RNCP est en cours.

Projets créés par les élèves de la promotion 2020-2021

Quels débouchés ?

La formation VFX-Workshop permet de pouvoir intégrer les studios VFX, que ce soit en France ou à l’étranger. Les anciens élèves ont pu trouver des postes dans des studios tels que Digital District, BUF, la CGEV, Illumination MacGuff, Fix Studio ou encore NeoSet, spécialiste des studios de production virtuels (technique popularisée par la série The Mandalorian).

Visite du studio Cube Creative (à qui l’on doit les séries Kaeloo, Athélticus, des films pour des parcs d’attraction, publicités, clips, courts-métrages…)

Les exercices réalisés durant les études permettent aux élèves de se constituer une demoreel, autrement dit une sorte de book/portfolio vidéo qui met en avant les compétences et travaux d’un artiste. Les élèves, en sortie d’école, pourront les montrer aux studios en vue d’un recrutement.

La localisation de l’école facilitera d’ailleurs les contacts avec les très nombreux studios parisiens, mais aussi le recrutement à l’international : l’école participe à des évènements professionnels comme le PIDS, durant laquelle les grands studios de France, du Royaume-Uni, des USA ou du Canada viennent chercher de jeunes talents.
Ce recrutement se fait même en pratique dès le jury de fin d’études, puisque des rencontres avec des professionnels sont organisées à cette occasion.

Comment entrer ? Quels prérequis ? Combien coûtent les études ?

L’admission se fait après le bac, sans classe préparatoire, ou après un premier parcours dans le supérieur.
Le processus se passe en dehors de parcoursup : après avoir contacté l’école pour postuler, un entretien individuel est mis en place. Le but n’est pas de mesurer les compétences de l’élève : aucune expérience en 3D n’est nécessaire pour intégrer l’école. En revanche, il s’agira de mieux cerner sa motivation, de permettre de vérifier que le projet et les attentes de l’élève correspondent à au cursus VFX Workshop. Une page dédiée vous donnera plus de détails sur cette étape.

La scolarité coûte 8450€ par an, sachant que l’école s’engage sur un maintien des tarifs tout au long des études : pas d’augmentation surprise en cours de route.
Notez aussi que l’école est partenaire de BNP-Paribas : des offres spécifiques pourront vous aider à financer les études.

Pour plus de détails…

Pour en savoir plus sur l’école et son cursus, rendez-vous sur le site officiel. Vous y trouverez notamment la brochure de l’école, le détail des formations et de l’équipe pédagogique, l’actualité de VFX-Workshop, les contacts utiles.

N’hésitez pas également à découvrir l’école sur Youtube, Facebook, Instagram : vous y trouverez un aperçu des locaux, des témoignages, des interviews d’artistes et studios, des projets et ateliers réalisés par les élèves.

Enfin, une journée portes ouvertes est organisée le samedi 12 février 2022 de 10h à 17h : n’hésitez pas à vous inscrire par mail sur contact@vfx-workshop.com.

A Lire également

Laissez un commentaire