Vacances freelance
Accueil » Vacances : quand les freelances se sentent coupables de ne pas travailler

Vacances : quand les freelances se sentent coupables de ne pas travailler

Temps de lecture : < 1 minute

L’illustratrice et bédéiste freelance Cy. revient une nouvelle fois sur le quotidien des freelances en vidéo. Pour cette nouvelle vidéo, un sujet fortement lié à l’été : l’inaction.

Qu’il s’agisse de prendre des vacances ou simplement de se reposer le week-end, le temps libre peut rapidement engendrer de la culpabilité : après tout, qui dit freelance dit absence de congés payés, et donc “argent perdu” pour chaque congé, jour de repos, pause.

Outre une description du problème, Cy. propose à partir de 9 minutes 55 plusieurs moyens d’aller au-delà de ce sentiment de culpabilité. Il s’agira notamment de reconnaître le présentéisme absurde et de l’éliminer ou de s’imposer des jours de pause même au-delà des vacances. Des techniques qui demandent évidemment une certaine discipline mais peuvent amener à une meilleure gestion du temps, et surtout à un mieux-être pour l’artiste.

A Lire également

4 commentaires

rls 8 août 2019 at 12 h 15 min
Il y a ça et il y a ceux qui sont en repos/vacance forcé par manque de taf… C’est un autre problème qui en engendre d’autre en plus jusqu’au changement total ^^
rls 8 août 2019 at 13 h 10 min
<div class="bbWrapper">Il y a ceux qui culpabilisent de prendre du temps pour eux et ceux qui en ont sans l’avoir choisi part le manque d’activité pro ^^<br />
Jusqu’à ce rendre compte qu’il faut changer un peu les choses.</div>
corentin3d 8 août 2019 at 13 h 28 min
<div class="bbWrapper">Faut juste trouver un équilibre. Pas que &quot;pendant&quot; les vacances. Bosser mais aussi savoir prendre du temps pour soit, c’est vache important. <img src="data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAIAAAAAAAP///yH5BAEAAAAALAAAAAABAAEAAAIBRAA7" class="smilie smilie–sprite smilie–sprite2" alt=";)" title="Wink ;)" data-shortname=";)" /></div>
rls 8 août 2019 at 13 h 53 min
<div class="bbWrapper">Bah quand tu bosse tellement que tu en as à revendre du temps pour toi, ça aide pas trop mais bon. Elle décrit aussi bien la situation.<br />
Reste que maintenant je ne suis plus freelance, ni graphiste alors je n’en parle que pour l’expérience que j’en ai eu ^^</div>

Laissez un commentaire