Oculus Quest 2

Une petite révolution à venir pour l’Oculus Quest 2

L’équipe Oculus annonce l’arrivée prochaine de la version 28 du logiciel équipant les casques Oculus Quest 2. Des avancées majeures sont au menu.

Jusqu’ici, l’Oculus Quest proposait deux modes de fonctionnement : autonome (avec applications tournant localement sur le casque) et filaire, connecté à un PC. Ce second mode permettait de faire tourner un large éventail d’applications gourmandes, comme celles du catalogue Oculus Rift et de plateformes concurrentes (Steam et Vive par exemple).

Bien évidemment, un câble reste un obstacle aux mouvements. Et justement, la v28 apportera Air Link, un système équivalent à l’Oculus Link dans son principe, mais qui fonctionnera via WiFi et donc sans fil.
Quelques contraintes seront présentes, comme la nécessité d’une connexion solide.

L’utilisation d’un câble restera donc utile dans certains cas, par exemple si le réseau WiFi est encombré ou faible, si vous souhaitez recharger le casque tout en l’utilisant, et plus largement si vous souhaitez une expérience visuelle stable et maximale.

Une FAQ est en place autour de cette fonctionnalité : elle donne des conseils pour un usage optimal. Oculus précise qu’il faudra disposer de la v28 à la fois sur le casque et la machine utilisée, et que le support sera « expérimental » pour commencer : des bugs sont donc à attendre dans un premier temps.

Reste que cette fonction devrait ravir de nombreuses personnes.

Infinity Office se met à jour

Outre Air Link, lnfinitie Office se met à jour. Il s’agit pour rappel de fonctions incluses dans Oculus Home et censées faire du casque un outil plus flexible et productif.

Après l’ajout du support de souris/trackpads en Bluetooth au mois de janvier, ce sont désormais les surfaces physiques et claviers qui sont au menu.

Concrètement, il va devenir possible de placer un bureau virtuel au même emplacement spatial que son vrai bureau. De quoi en faire un espace de travail permettant d’accéder rapidement à des outils comme le navigateur web.
En parallèle, il va devenir possible de se connecter à un clavier Bluetooth et d’avoir une vue 3D du clavier et de ses mains dans le casque : parfait pour taper du texte efficacement. Dans un premier temps, un modèle Logitech spécifique sera le seul à être géré, mais Oculus promet que le support s’étendra au fil du temps.
On peut espérer qu’Oculus donnera accès à ce genre de fonction aux d’applications tierces : cela serait très utile pour prendre des notes dans un contenu immersif (conférence en VR, travail collaboratif…), ou pourquoi pas pour apprendre à taper au clavier (la semi-transparence des mains permettant de voir les touches tout en tapant à dix doigts).

120Hz à l’horizon

Dernière avancée majeure, Oculus compte proposer une option permettant d’activer un mode 120Hz, contre 90Hz (90 images par seconde) au maximum actuellement.
Si aucune application n’est pour le moment compatible avec ces 120Hz, les développeurs devraient peu à peu se saisir de cette opportunité, qui sera particulièrement utile dans les jeux d’action : l’affichage sera plus fluide, et les personnes sensibles à la cinétose (équivalent du mal des transports en VR) devraient aussi y trouver un intérêt.

Le support 120Hz via Oculus Link sera de son côté déployé ultérieurement ; Oculus Air Link n’est pas mentionné, on imagine que les contraintes de débit sont un obstacle majeur.

Notez enfin que cette v28 sera déployée progressivement : il faudra donc de la patience avant de la voir arriver sur l’ensemble du parc de casques Quest 2.

A Lire également

5 commentaires

johan26 16 avril 2021 at 21 h 15 min
La puce Qualcomm Snapdragon XR2 à l’intérieur du casque gère le Wi-Fi 6 jusqu’a 1.8 Gbps
Mais de ce que j’ai lu, il est également compatible WiGig ! (802.11ay) et donc potentiellement à 4.6 Gbps
Ce qui signifie donc la fin du cable USB/HDMI etc… à tout jamais du moment qu’on est équipé en Wi-Fi 6
Shadows 19 avril 2021 at 16 h 51 min
@johan26 même en 120Hz, donc ? J’espère que ça sera confirmé, ce serait vraiment un net progrès au quotidien. Seul souci ensuite, le Wi-Fi 6 est encore peu répandu…

En tous cas c’est le genre d’avancée indispensable pour démocratiser encore davantage le medium : moins de câbles c’est moins de préparation et plus de confort.

johan26 21 avril 2021 at 17 h 32 min
On voit un mec sur Youtube à 100mbps en H.264 pour du 80FPS sur son Quest 2 donc une fois la solution Oculus officiellement mise en place ça sera encore mieux
L’Idéal qui devrait arriver vite sera de se mettre en Wifi6E voir en WiGig (Comme le Vive) mais au moins des bases saines ont été posées, et ça servira à la Playstation 5

On sait tous que la VR AAA a besoin à la fois de la Playstation et du monde des PCs en même temps donc heureusement que le Quest2 va montrer une bonne qualité en Wifi6

Shadows 22 avril 2021 at 10 h 45 min
Le H.265 devrait d’ailleurs aider sur ce genre de problématique, non ? (puisque plus adapté aux hautes définitions, donc aux casques VR)
johan26 23 avril 2021 at 5 h 20 min
Les modes H.265/HEVC ont l’air de causer quelques soucis pour toutes les cartes arrivées avant la génération RTX2000/3000 (même encodeur)
Pareil chez AMD pour tout ce qui est avant les Radeon RX 6000 qui ont reçues un nouvel encodeur mais oui le Quest 2 est bien fait pour du H.265
Sur une autre démo on a un type qui tente le HEVC à 110Mbps en Wifi5 et ça à l’air ne pas rajouter pas trop de lag et une très bonne qualité
Le H.266/VVC sorti des laboratoires l’automne dernier à encore une fois coupé la bande passante en deux donc on a un avenir radieux.

Laissez un commentaire