Snap

Snap lance des lunettes de réalité augmentée, vous ne pourrez pas les acheter

La société Snap (à qui l’on doit le réseau social Snapchat) avait déjà lancé des lunettes connectées avec caméras. L’entreprise va désormais plus loin, avec des lunettes de réalité augmentée.

Ces « Spectacles » nouvelle générations disposent de « doubles affichages de guide d’ondes en 3D » : autrement dit, contrairement aux Google Glass, l’affichage se fait sur chaque oeil, permettant une perception du relief.
Snap annonce un temps de latence de 15 millisecondes, une luminosité de 2000 nits, un poids de 134 grammes. En outre, deux caméras RGB et 4 micros, 2 hauts-parleurs sont inclus. Un pavé tactile est aussi de la partie.
Les Spectacles sont propulsées par un Qualcomm Snapdragon XR1.

Les caractéristiques semblent donc intéressantes, mais ces lunettes souffrent de trois limitations importantes.

Le champ de vision, tout d’abord : seulement 26.3 degrés pour l’affichage en réalité augmentée. La vidéo d’annonce donne une idée du résultat : comme sur un casque Hololens, seule une « fenêtre » dans le champ de vision affiche la réalité augmentée.

Seconde limitation, Snap annonce 30 minutes d’autonomie par charge : clairement insuffisant pour un usage grand public.

Et justement, la troisième limitation est précisément le fait que ce produit ne se destine pas au grand public : les Spectacles ne sont pas à vendre.
Le produit cible les créateurs de contenus, qui vont utiliser les Spectacles et le logiciel Lens Studio pour créer des projets en réalité augmentée.

En pratique, une poignée de créateurs ont déjà reçu une paire de ces lunettes. Il est possible de contacter l’entreprise pour demandere à faire partie de ces essais.

Si pour le moment Snap n’annonce pas de lancement grand public, ce nouveau produit prouve que l’entreprise n’abandonne pas le hardware, et pourrait à terme dévoiler une version commerciale des lunettes.

A Lire également

1 commentaire

K
kin4n 22 mai 2021 at 0 h 15 min
insupportable a regarder, en plus de n avoir aucune specs, des interview d artistes americains insupportables et tous pourris ( comme il y en a des milliers a SF), le mec fait de la 3D avec son TRACKPAD …wtf

Laissez un commentaire