Reliques : un clip onirique et mystique au coeur de l’Amazonie

Adrien Peze nous présente son dernier projet : le clip Reliques, destiné à l’artiste franco-brésilienne Yndi.

Dans la noirceur d’un jour sans fin, Anahi et Takuma, déesse du Soleil et dieu de la Lune sont condamnés à vivre séparés. Contraints de rester cachés l’un de l’autre depuis la nuit des temps et dévorés par le chagrin, ils se laissent tous deux dépérir. En projetant son esprit en un jaguar noir, Takuma accompagne la déesse sur les abords du fleuve sombre pour son dernier voyage. Seul un sacrifice leur permettra enfin de s’unir.

Adrien Peze nous explique qu’il collabore avec Yndi depuis 2013 : il avait déjà co-réalisé les clips Odyssey (2013) et Earth (2015).
Pour le nouvel album Noir Brésil, Adrien Peze a mis en scène un projet onirique inspiré de différentes cultures.
Le projet est en full 3D, et a été créé sous Blender, Cycles (pour la majorité des plans), Octane Standalone, After Effects.

Au total, 5 mois de post-production ont été nécessaires, Adrien Peze ayant travaillé quasiment en solo (avec seulement un renfort pour le rig et l’animation).

Réalisation : Adrien Peze
Production exécutive : Fabulous

A Lire également

7 commentaires

Maxiriton 30 septembre 2021 at 17 h 47 min
Full 3d ? Tout seul ? Cinq mois ?
Punaise ça déchire, superbe travail !
phicata 30 septembre 2021 at 19 h 11 min
class="bbCodeBlock bbCodeBlock--expandable bbCodeBlock--quote js-expandWatch">

Full 3d ? Tout seul ? Cinq mois ?
Punaise ça déchire, superbe travail !

Tout pareil Pfiuuu!

Z
zeauro 2 octobre 2021 at 17 h 41 min
Le clip de 2013 est dans la même veine. Géométrie lourde, feu/fumée et flotte.
Donc, le monsieur maîtrise les features lourdes et peu intuitives de Blender, depuis une décennie.
Le temps à passer, le travail est impeccable et on est saisi par ce qu’il est possible de faire de nos jours.
Surtout que sur le papier, beaucoup des futurs gains de performance, de cache de géométrie et de texture restent des objectifs à long terme du développement de Blender et Cycles.
Ce serait intéressant de savoir pour quoi il a été forcé de passer sur Octane.

En tout cas, c’est tripant et on reconnaît bien Omar Sy et Léa Seydoux.

frenchy pilou 2 octobre 2021 at 22 h 04 min
Ah triste histoire! :confused:
K
kin4n 3 octobre 2021 at 10 h 58 min
incoryables ces chuttes. Et incroyable tout le reste :O
phicata 3 octobre 2021 at 15 h 20 min
class="bbCodeBlock bbCodeBlock--expandable bbCodeBlock--quote js-expandWatch">

on reconnaît bien Omar Sy et Léa Seydoux

???? mais oui !!!! :)

S
sarangpaul9 9 octobre 2021 at 12 h 21 min
triste histoire! :confused:

Laissez un commentaire