NVIDIA Omniverse s’ouvre à vous : tous les détails pour comprendre

NVIDIA a profité de sa GTC dématérialisée pour annoncer le lancement en beta ouverte d’Omniverse.

Omniverse en bref

Omniverse est une plateforme de collaboration dans le cloud créée par NVIDIA. L’idée est de faciliter le travail d’équipes sans qu’elles soient physiquement au même endroit, à la manière d’un Google Doc mais pour la création 3D. C’est à l’aide d’Omniverse que des artistes ont par exemple créé Marbles at Night RTX, la démo avec éclairage en raytracing présentée récemment par le NVIDIA.

Sous le capot, une architecture complexe

Concrètement, Omniverse se présente comme un moyen de connecter les outils de création classique, assets et projets. Pour y parvenir, NVIDIA s’appuie sur USD (Universal Scene Description, format open source développé par Pixar) et MDL (Material Definition Language, format open source proposé par NVIDIA), mais aussi sur le raytracing/path tracing GPU rendu possible par ses cartes graphiques.

Cinq composants clés sont en fait utilisés : Omniverse Connect, Nucleus, Kit, Simulation et RTX. Ensemble, ils permettent de gérer les liens entre outils et de collaborer, tout en proposant une multitude d’options et services, comme des outils de simulation. Il est même possible de créer des applications.

Omniverse : pour qui, pour quoi ?

NVIDIA avance que sa plateforme sera utile à la fois aux équipes et utilisateurs en solo :

  • pour un freelance, par exemple, il s’agira de ne plus perdre de temps en export et de passer facilement d’une application à l’autre via l’environnement Omniverse ;
  • pour des équipes, il s’agira notamment de permettre la collaboration d’équipes dispersées sur le globe et de simplifier les workflows en rendant les mises à jour et itérations instantanées.

Dans les deux cas, La technologie RTX permettra en plus de combiner temps réel et rendus photoréaliste, promet NVIDIA.

Afin de rendre le tout plus concret, NVIDIA a travaillé sur des applications et expériences qui donnent une idée des possibilités de la plateforme, au-delà d’une architecture qui peut sembler assez complexe à première vue. On y trouve par exemple :

  • NVIDIA Omniverse AEC Experience, un système de collaboration pour l’architecture, l’ingénierie et la construction qui se focalise sur le concept design, la visualisation et le passage en revue. Le système permet notamment de faire le lien entre Revit, Rhino, SketchUp ;
Cas d’usage : collaboration entre paysagiste et architecte, tous deux travaillant sur la même scène : le résultat, au centre, est mis à jour en temps réel.
  • Isaac Sim, un simulateur centré sur la robotique et l’IA ;
  • Omniverse Audio2Face, qui utilise de l’intelligence artificielle pour générer de l’animation : une séquence audio est utilisée pour animer les lèvres d’un visage.

Omniverse, avec qui ?

Bien entendu, Omniverse n’a de sens qu’avec la collaboration de nombreux partenaires. Et justement, NVIDIA annonce que de nombreuses entités sont impliquées, d’Autodesk à l’équipe Blender, de Pixar à Adobe, en passant par Epic Games, Unity, SideFX.

Pour plus d’informations

Pour plus de détails sur Omniverse, la page dédiée à la plateforme chez NVIDIA vous sera très utile. Vous y trouverez une description plus détaillée de l’architecture de la plateforme, mais aussi de quoi vous enregistrer pour accéder à la beta.
Une aide détaillée est aussi disponible.
Enfin, une vidéo de près d’une heure vous offrira une présentation plus complète d’Omniverse.

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite