NVIDIA enterre les profils SLI : le point sur les conséquences

Il n’a échappé à personne, lors des annonces des cartes GeForce RTX 30xx de NVIDIA, que seul le modèle RTX 3090 possédait un connecteur permettant de relier deux cartes graphiques physiquement.

De quoi, évidemment, se poser la question de l’avenir du SLI, déjà largement en perte de vitesse pour le jeu vidéo ces dernières années : le gain apporté se réduisait, et l’augmentation du prix des cartes haut de gamme réservait de toutes façons cette technique aux plus fortunés.

Deux cartes RTX2080 TI reliées par un pont NVLINK.

NVIDIA a clarifié les choses sur son site de support.

Adieu drivers, place aux développeurs

NVIDIA explique qu’avec l’arrivée de DirectX 12 et Vulkan, les développeurs de jeux peuvent implémenter nativement et directement dans les jeux la gestion de plusieurs cartes graphiques, sans avoir à s’appuyer sur un profil SLI.

En conséquence, explique NVIDIA :

  • Pour les cartes de série RTX 20xx et plus anciennes, aucun profil SLI supplémentaire ne sera ajouté dans les drivers à compter du 1er janvier 2021.
  • Les profils déjà en place continueront à être testés et maintenus.
  • Enfin, pour la RTX 3090 et les futurs GPUs pouvant bénéficier du SLI, ce support ne se fera que via une implémentation native dans les jeux.

Le support natif a-t-il de l’avenir ?

NVIDIA précise que plusieurs titres DirectX 12 proposent un support natif, dans le jeu, du SLI. L’entreprise cite ainsi Shadow of the Tomb Raider, Civilization VI, Sniper Elite 4, Gears of War 4, Ashes of the Singularity: Escalation, Strange Brigade, Rise of the Tomb Raider, Zombie Army 4: Dead War, Hitman, Deus Ex: Mankind Divided, Battlefield 1, Halo Wars 2.

Du côté de Vulkan, on trouve Red Dead Redemption 2, Quake 2 RTX, Ashes of the Singularity: Escalation, Strange Brigade, Zombie Army 4: Dead War.

Reste à savoir si les futurs jeux proposeront eux aussi ce support : le tarif de la 3090 la réservant plutôt à des joueurs (très) fortunés ou à des professionnels, l’intérêt de supporter le SLI peut se poser, puisqu’il s’agit d’une fonction de niche.

Quelles conséquences pour la création ?

Enfin, NVIDIA évoque dans son communiqué le cas des applications autre que les jeux, et en particulier les outils créatifs. Ces derniers gèrent le multi-GPU sans avoir besoin de profils SLI, et l’évolution annoncée ne changera donc strictement rien.

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite