Le Pixel Museum ferme ses portes, mais espère éviter le Game Over

Lancé en février 2017 à Schiltigheim, dans le Bas-Rhin, le Pixel Museum se présentait comme « l’unique musée français consacré au jeu vidéo ». Entre divers projets avortés ou annulés, ou des initiatives seulement temporaires, le secteur vidéoludique est en effet bien mal représenté dans nos établissements culturels.

Si le musée a su accueillir 75 000 visiteurs en trois ans, et une soixantaine d’évènements, son modèle économique n’a pas suivi : l’équipe annonce la fermeture définitive du Pixel Museum.

Du côté du musée, on pointe du doigt « le loyer inapproprié » des locaux appartenant à la ville (le loyer mensuel avec avances sur charges s’élèverait à 8700€ mensuels environ pour une surface de 920m² environ) et « l’absence de soutien de collectivités », entre autres. La mairie, citée par DNA, réfute en bloc l’accusation, évoquant notamment une subvention de 30 000€ votée fin 2018. A ce stade, indique DNA, le musée doit encore 34 900€ à la mairie de Schiltigheim.

Quoiqu’il en soit, le Pixel Museum ne s’avoue pas totalement vaincu : le communiqué officiel indique clairement que l’équipe souhaite « pouvoir partager à nouveau rapidement avec le public ». Reste à déterminer un nouveau lieu d’accueil pour les collections du musée.

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite