Keinon, le studio qui vole vos travaux

Mise à jour : le site semble être hors service, temporairement ou définitivement. Mais l’arnaqueur (ou les arnaqueurs) n’en est manifestement pas à son coup d’essai, et le même schéma pourrait donc se reproduire.

Les artistes et studios ayant une certaine expérience s’en souviennent : il y a 15, 20 ans, il n’était pas rare de voir des « emprunts » dans des bandes démo, notamment de la part d’artistes peu scrupuleux qui gonflaient leur portfolio en s’appropriant des projets sur lesquels ils n’avaient pas travaillé.

Par la suite, la pratique avait chuté : l’évolution du web aidant, cette technique devenait de plus en plus risquée, puisqu’il devenait très simple de faire une recherche inversée, ou de remonter à la source via les sites des studios.

Il semble malheureusement que certaines personnes au sens éthique limité continuent à utiliser le plagiat pour trouver des clients. On nous a ainsi signalé le cas de Keinon Studios, entité au palmarès impressionnant : Alien Covenant, X-Men First Class, Spycies, Pourquoi j’ai Pas Mangé mon Père, Assassin’s Creed, The Division 2, Les hirondelles de Kaboul, Alita Battle Angel, Captain Marvel... Cinéma, animation, jeu vidéo, le studio semble avoir travaillé sur tous les gros projets de ces dernières années.
Les breakdowns et démos mis en avant sont d’ailleurs impressionnants… Du moins, presque autant que la première fois que nous les avons vus, chez les studios ayant réellement travaillé sur ces projets.

Tintin, La Belle et la Bête… Un CV bien (artificiellement) rempli

Vous l’aurez compris : Keinon Studios cherche à capitaliser sur le travail des autres pour, on l’imagine, tenter d’arnarquer . Le tout est grossier, mal exécuté (images non renommées portant le nom des vrais studios, appropriation de classiques Disney, images censées illustrer le studio qui ne montrent clairement pas les mêmes lieux…) mais peut-être efficace.

Derrière ce vrai-faux studio, on trouve notamment le nom d’Anay Bose, listé sur le site de Keinon à la biographie farfelue : il aurait intégré Keinon en 2013 avant de passer lead à l’occasion du projet Pacific Rim en 2013, puis serait passé Chief Creative Officel/VFX Supervisor.
On retrouve sur LinkedIn un CV au nom de la même personne, affirmant être Creative Director chez Disney. Enfin, le profil Facebook d’Anay Bose affirme qu’il a réalisé le pilote des Hirondelles de Kaboul. Excusez du peu.

Des recherches liées à son nom révèlent que des personnes avancent avoir été victimes d’arnaques de sa part (nous avons choisi d’anonymiser les victimes).


Si nous évoquons ce cas précis, c’est notamment car de nombreux studios français ont manifestement vu leur travail pillé pour monter le site de Keinon. Outre Disney, Weta, The Third Floor, Halon ou Sony, on trouve en effet des projets des Androïds Associés, des Armateurs, de Brunch Studio…
Nous invitons donc les studios à vérifier si certains contenus ne leur appartiendraient pas, notamment dans les pages Prévisualisation et Game Cinematics, qui sont les plus fournies.
Si les recours juridiques risquent évidemment d’être limités, faire connaître l’arnaque permettra peut-être au moins de rendre les proies potentielles plus méfiantes. Et des articles comme celui-ci pourront, on l’espère, alerter des personnes qui auront la présence d’esprit de taper sur Google « Keinon » ou « Anay Bose » avant de sortir leur carte de crédit.

Vous trouverez plus bas quelques captures d’écran du site, afin d’en conserver des traces si Keinon venait à disparaître ; c’est d’ailleurs ce qu’on peut lui souhaiter de mieux.

Pour finir, remercions les Androïds Associés, qui nous ont signalé ce faux studio.
Nous rappelons d’ailleurs que nous sommes à votre écoute si vous souhaitez nous suggérer des articles : n’hésitez pas à nous écrire sur contact@3dvf.com.

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite