Accueil » Jury Pôle 3D : focus sur les courts-métrages 2022

Jury Pôle 3D : focus sur les courts-métrages 2022

Temps de lecture : 4 minutes

Il y a quelques jours, nous avons pu participer au jury professionnel de la filière animation 3D de l’école Pôle 3D. Les élèves de Licence 3 et Master 2 de l’école y présentaient leurs courts-métrages, couronnement de longs mois de travail.

Nous attendions avec impatience et curiosité les travaux de cette année : il faut dire qu’après des films multi-primés comme Migrants en 2020 (voir notre interview), Les Larmes de la Seine en 2021 qui sera présenté au SIGGRAPH cet été (voir notre interview), l’école a su prouver que ses promotions ont la capacité de créer des propositions graphiques et scénaristiques fortes.

Un saut en train depuis Paris, et nous voici à Plaine Images, pôle créatif situé à Tourcoing dans lequel on trouve studios et écoles, dont Pôle 3D.
Les différents groupes nous ont alors présenté leurs films, en nous expliquant notamment leurs enjeux créatifs et techniques.

S’il est encore trop tôt pour dévoiler les films en intégralité, en voici un avant-goût avec quelques informations et les bandes-annonces. Vous devriez croiser ces projets en festival dans les mois à venir, et nous aurons l’occasion d’en reparler sur 3DVF !

5eme année

  • A Bicyclette : « La déambulation d’un vieil homme vers sa mort ».
    Douce mélancolie, moments de vie, poésie : un film fort qui ose prendre son temps, chose rare pour un court de fin d’études. Le projet adopte un rendu stylisé qui a demandé un gros travail de R&D : un pari gagnant au vu du résultat.
    Le film a été réalisé par Océane Lavergne, Benjamin Langagne, Lucas Durot, Pierre Cilluffo, Marine Beuvain, Kerrian Detay.
  • Ferme Les Yeux : « Une jeune fille, un lourd passé traumatisant, et des parents dont la réaction n’est pas celle qu’elle attendait. »
    Le film aborde le sujet difficile des violences sexuelles. Un projet dur et poignant, une thématique évidemment délicate mais portée de façon juste et servie par un travail artistique soigné. Le court-métrage adopte un style visuel très réussi qui évoque la mosaïque.
    Le film a été réalisé par Manon Bérardengo, Audrey Defonte, Léo Depoix, Denis Koessler, Clémentine Laurent, Pierre Guislain, Chloé Boursier.
  • Ca décale : « Un trio d’amis nous fait découvrir le monde coloré de la fête. »
    Troisième projet de fin d’études, troisième projet atypique : Ca Décale se présente comme un clip coloré au rendu stylisé, avec une patte graphique qui sort des sentiers battus : un vrai vent de fraîcheur. S’il suit une trame narrative, le film joue avant tout sur l’ambiance et la rencontre avec des personnages très divers.
    La réalisation est signée Chloé Musa, Annabelle Tamic, Alexandre Terrier, Louis Lukasik, Yann Laurent, Camille Flinois, Philip Gonçalves.

3ème année

En fin de 3ème année, les élèves de Pôle 3D font également des courts-métrages, évidemment plus restreints et sur un délai plus court.
Si après cette troisième année certains élèves font le choix d’entrer directement dans la vie active, la grosse majorité opte pour continuer le cursus jusqu’en 5ème année : nous aurons donc l’occasion de les retrouver en 2024.

Voici les projets présentés cette année :

  • Samara Op. 4 : « Un vieux sculpteur d’automates retrace sa propre vie au fil des quatre saisons. »
    Nous avons été assez impressionnés par la masse de travail fournie, avec un grand nombre de personnages et un soin prticulier apporté au surfacing.
    Réalisation : Maxime Wattrelos, Jérémy Trochet, Louis Cocquet, Marie Heribel, François Mainguet.
  • Le cri du Silence : « Ewen, 8 ans, affronte en cours d’assise, le silence de tous. »
    Une fois de plus, un sujet difficile (la maltraitance infantile). Graphiquement, l’équipe a fait des choix forts, comme une foule dans un style fil de fer, un tribunal dont l’espace s’adapte aux besoins narratifs.
    Réalisation : Camille Anne, Julie Vandenbergue, Martin Laurent, Elisa Torris, Camille Leroy, Lucas Foutrier.
  • Les Oiseaux de Nuit : « Un loup abandonné découvre une ville à l’apparence trompeuse. »
    L’équipe a apporté un soin particulier pour modéliser la ville et ses lumières. La mise en scène permet de son côté de faire basculer cet univers attirant vers le cauchemar…
    Réalisation : Emma Richet, Candice Yernaux, Juliette Buysschaert, Emma Feret, Rachel Cuvilliez.
  • 180°c : « Un voyage culinaire aux 5 coins du monde, avec une pincée de folie ! »
    Un film très coloré qui nous invite donc à un voyage express. On appréciera notamment l’animation mais aussi le rythme et le montage, éléments essentiels pour un projet qui s’apparente presque à un clip.
    Réalisation : Joséphine Vendeville, Clémence Bellet, Florian Lecocq, Célia Leblois, Charlie Bossuyt.

Des projets très divers, des styles graphiques qui le sont tout autant : cette moisson 2022 fut riche en émotions et en parti pris.
Nous aurons l’occasion de relayer les films lorsqu’ils arriveront en ligne, et de revenir plus en détails sur leurs coulisses à cette occasion. D’ici là, nous vous invitons à lire ou relire nos dernières interviews sur les films de l’école : Migrants et Les Larmes de la Seine.

N’hésitez également pas à nous suivre sur les réseaux sociaux : Facebook, LinkedIn, Instagram, Twitter, Youtube.

Enfin, un grand merci à l’équipe Pôle 3D pour son invitation, et aux élèves pour leur accueil !

Au sein de Pôle 3D, l’équipe pédagogique et le jury ainsi que les élèves.

A Lire également

Laissez un commentaire