Jean-Denis Haas d’ILM vous aide à construire votre bande démo

Jean-Denis Haas (Associate Animation Supervisor chez Industrial Light & Magic), bien connu pour ses vidéos sur l’animation, a lancé une série dédiées aux bandes démo. Un sujet certes très classique mais qui continue de générer des questionnements, en particulier auprès des jeunes artistes.

La première vidéo propose une série de trucs et astuces, dont :
– adapter la bande démo à la cible (entreprise, marché) ; par exemple, envoyer des doublures numériques photoréalistes à Disney n’a pas trop de sens ;
– montrer différentes compétences et ne pas se répéter ;
– montrer la maîtrise de la notion de masse en animation (mécanique corporelle, fait de pousser ou soulever…) ;
– mettre en avant une diversité dans les rigs ;
– les meilleurs plans en premier ;
– avoir un bon « flow » dans la bande démo ;
– faire réagir ses personnages, utiliser la profondeur de la scène…
– ne pas se contenter de copier des références.

La seconde partie propose quelques rappels de base dont le fait d’éviter le plagiat, de vérifier que vous avez le droit d’utiliser les extraits de projets que vous montrez. Il propose de rester sous les 2 minutes, souligne qu’il faut veiller à avoir un niveau sonore constant, et insiste sur le fait de laisser les informations de contact un temps suffisant pour être notées.

Le troisième volet insiste sur l’importance de chercher des retours externes, y compris auprès de gens ne travaillant pas dans l’animation. Jean-Denis Haas propose aussi quelques méthodes pour améliorer et prendre en compte ces retours : demander quel est le pire plan de la bande démo, chercher des éléments communs entre les retours. Il explique aussi l’importance de mettre à jour votre bande démo et de ne surtout pas envoyer plusieurs fois une bande démo identique à un même studio.

La quatrième partie se concentre sur la présentation de la bande démo, en ligne ou dans le monde réel : permettre un partage rapide, éviter les sites en flash, utiliser un mot de passe court si votre bande démo doit rester privée, si possible avoir à disposition un breakdown de la démo et un CV complet…
Pour la présentation lors d’évènements, une tablette est à privilégier par rapport à un ordinateur portable, moins pratique à tenir. Sur un smartphone, bien penser à désactiver les notifications. Pour le son, s’il est nécessaire, Jean-Denis Haas propose d’avoir sur soi un casque audio plutôt que des écouteurs intra-auriculaires. Garder un oeil sur la personne sera aussi utile pour vérifier si elle s’intéresse réellement à la vidéo ou si elle est distraite, impatiente. Il rappelle que ce genre de situation est une bonne occasion d’obtenir des retours.

A Lire également

2 commentaires

Merlinone 11 septembre 2019 at 10 h 10 min

Pas encore regardé mais la structure de ses tutoriels à l’air super.
Je vais faire ma bande démo mais avant je regarderais ces vidéos! 🙂

Réponse
Shadows 11 septembre 2019 at 10 h 28 min
Il y a quelques répétitions entre les vidéos, mais dans l’ensemble c’est bourré de bons conseils. :)

Au passage, pour les forumeurs qui dépoussièrent leur bande démo, n’hésitez pas à me l’envoyer par message privé ou mail, on se fera un plaisir de la relayer dans les actualités 3DVF !

Réponse

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X