Idéfix

Idéfix et les Irréductibles : des nouvelles de la série animée

Souvenez-vous : en mars dernier, nous vous avions proposé en exclusivité une plongée dans la toute première série animée issue de l’univers du gaulois moustachu créé par Goscinny et Uderzo.

Comme nous l’expliquions, le projet développé par les Editions Albert René est mis en images par Studio 58 (filiale de Hachette Livre) en coproduction avec GMT Productions (groupe Mediawan) et fabriquée au sein des studios o2o, en France.
En pratique, la série se focalise sur Idéfix et est située à Lutèce, avant que le chien ne rencontre Astérix et Obélix. Nos deux gaulois favoris ne sont donc pas de la partie, mais Idéfix ne manquera pas de s’attaquer aux envahisseurs romains, aidé par une bande de compagnons animaux.

Quelques mois plus tard, il est temps de faire un point sur le projet. La diffusion est annoncée pour septembre dans le cadre d’Okoo, l’offre jeunesse de France Télévisions. 52 épisodes de 12 minutes sont prévus, ciblant les 5-11 ans.

La fabrication avance donc comme prévu, sous la direction du réalisateur Charles Vaucelle (Oggy et les cafards, Paf le Chien, Bienvenue chez les Ronks).

Du côté scénario, les aventures se déroulent deux ans avant qu’Idéfix ne rencontre les gaulois :

Nous sommes en 52 avant Jésus-Christ. Tout Lutèce est occupée par les romains… Tout ? Non ! Une bande d’irréductibles animaux menée par Idéfix résiste encore et toujours à l’envahisseur.

Après la défaite du chef gaulois Camulogène face au général Labienus, Idéfix organise la résistance avec les irréductibles, une bande d’animaux plus attachants et drôles les uns que les autres pour défendre la cité gauloise face à l’occupant romain.

Dans ce préquel des aventures d’Astérix (nous sommes deux ans avant la rencontre d’Idéfix avec Astérix et Obélix à Lutèce dans l’album Le Tour de Gaule d’Astérix), le petit chien évolue dans un univers inédit qui respecte tous les codes qui ont fait le succès d’Astérix. Idéfix vient en aide à ceux qui subissent les conséquences de l’occupation romaine, aidé par Turbine, Baratine et Padgachix…. Par Toutoutatis, les Romains vont en perdre leur latin !!

De gauche à droite : Baratine, chatte de gouttière gouailleuse à l’accent parigot et au vocabulaire émaillé d’argot ; Turbine, meilleure amie d’Idéfix, qui l’a prise sous son aile après qu’elle a été abandonnée par ses anciens maîtres ; Idéfix, irréductible Lutéchien ; Padgachix, l’atout « force brute » de la bande, bouledogue originaire de Tolosa (Toulouse), se faisant remarquer autant par son accent que par sa puissance ; Asmatix, très vieux pigeon de Lutèce, vétéran des luttes gauloises.

Matthieu Choquet (Miraculous, LastMan) dirige l’écriture, et une centaine de personnages ont été créés. La série compte, comme pour les albums, proposer plusieurs niveaux de lecture, des jeux de mots… Mais aussi de la bagarre et « une touche de magie », nous promet l’équipe.

Enfin, si Astérix et Obélix ne sont pas annoncés au casting, on sait déjà que l’on retrouvera certains gaulois bien connus : Goudurix, Amérix, Anglaigus, Abraracourcix, Bonemine devraient faire des apparitions, entre autres.

Rendez-vous en septembre pour plus de détails, donc, et d’ici là, n’hésitez pas à (re)découvrir notre dossier sur le projet, avec entre autres des images de préproduction et une interview de Céleste Surugue, directeur général des Editions Albert René !

A Lire également

Laissez un commentaire