Digital Pioneers : comme nous, soutenez ce documentaire !

Temps de lecture : 2 minutes

Nous avons à de nombreuses reprises relayé le travail de Thomas Martin alias Gorkab, dont l’émission CGM sur Youtube s’intéresse à l’histoire des effets visuels au cinéma. Nous avions même déjà collaboré avec lui autour d’interviews réalisées durant la VIEW Conference à Turin, en Italie.

Il est aujourd’hui de retour avec un nouveau projet, et pas des moindres !
Il ambitionne de réaliser Digital Pioneers, un documentaire sur l’histoire du studio Digital Productions. Vous connaissez forcément leurs projets : les vaisseaux spatiaux de The Last Starfighter (1984), les nuages de Jupiter pour 2010: The Year We Make Contact (1984), la chouette animée du Labyrinth de Jim Henson (premier animal virtuel dans un film !)…

Le but du documentaire serait donc d’interviewer une partie de l’équipe de l’époque, mais dans de bonnes conditions : autrement dit, face à face, aux USA et avec une qualité de production digne de ce nom plutôt que de se contenter d’interviews mal cadrées sur Skype.

Pour y parvenir, et créer le documentaire d’1h30 environ au moins qui sera disponible en français et anglais, Thomas Martin a d’ores et déjà reçu le soutien du CNC, à hauteur de 15 000€. Il a également lancé une campagne Kickstarter afin de doubler ce budget et de pouvoir payer l’équipe, gérer la post-production, financer de l’animation et des VFX pour le documentaire.
C’est ici que vous intervenez : moyennant quelques euros, vous pouvez soutenir le projet. Votre don vous permettra de figurer au générique ou, selon le montant, de voir le film en avant-première (il sera à terme diffusé sur Youtube), d’obtenir des cartes postales avec les créations de Digital Productions, un Blu-Ray, des badges, pièces commémoratives en métal précieux ou encore la possibilité d’être crédité en tant que producteur exécutif.
N’hésitez pas à découvrir la page Kickstarter et la bande-annonce ci-dessous pour plus de détails !

Sachez enfin que 3DVF va bien évidemment soutenir financièrement ce projet ; nous aurons donc l’occasion de vous en reparler !

A Lire également

Laissez un commentaire