Activision Blizzard

Activision Blizzard : fin de partie en France, l’éditeur va fermer ses bureaux

La nouvelle a été annoncée par Bloomberg hier, avant d’être confirmée par Activision Blizzard : le géant du jeu vidéo s’apprête à fermer totalement ses bureaux français, situés à Versailles. Le personnel gérait notamment la localisation, le marketing et le community management des produits du groupe pour l’Europe.

Cette nouvelle intervient quelques mois après l’annonce, en 2019, du licenciement de 8% du personnel d’Activision Blizzard, soit près de 780 personnes. Un plan de licenciement qui avait entraîné par la suite le départ de 134 des 400 personnes du site de Versailles.

Activision Blizzard a précisé au Monde travailler sur « plusieurs processus » et a ajouté qu’une réunion du CSE (Comité Social et Economique, entité de représentation du personnel) se tiendra les 13 et 14 octobre.

A ce stade, l’avenir des personnes salariées au sein du groupe reste flou : des relocalisations sur d’autres sites pourraient évidemment avoir lieu. Néanmoins, Bloomerg précise que le plan d’origine, qui devait se solder par le déménagement de la moitié de l’équipe à Londres, a clairement été jeté aux oubliettes en raison de la pandémie et du Brexit.

A Lire également

2 commentaires

phicata 7 octobre 2020 at 17 h 45 min
"…des relocalisations sur d’autres sites pourraient évidemment avoir lieu"
"…le déménagement de la moitié de l’équipe à Londres"

Avoir quoi? une vie de famille?! pffff t’es totalement ringard!
corentin3d 8 octobre 2020 at 8 h 10 min
Mouais…

Courage aux gars et aux nanas qui bossaient la bas et qui n’ont rien demandé(e)s à personne.

Triste de voir comment les salariés sont traités (pas uniquement eux, ni même dans notre secteur d’ailleurs…) ; je trouve qu’on nous prend un peut trop pour de la chaire à canon tandis que des cons à cravates se la coulent douce en haut de leur tour d’ivoire…

Bref, je vais rester zen un jeudi matin…

++

Laissez un commentaire