Epic Games
Accueil » 2 milliards de dollars pour Epic Games

2 milliards de dollars pour Epic Games

Temps de lecture : 2 minutes

Epic Games, éditeur de l’Unreal Engine et du jeu Fortnite, annonce avoir levé 2 milliards de dollars auprès de Sony et de KIRKBI, la société qui possède le groupe LEGO.
Chacune de ces deux entités a injecté un milliard de dollars (920 millions d’euros).

Pourquoi cet investissement ?

Epic Games explique que Sony, Epic et KIRKBI ont des intérêts communs : communauté de la création et du jeu en tant que clients, une volonté d’explorer davantage les liens possibles entre physique et virtuel.

L’implication de Sony ne surprendra pas : le groupe avait déjà injecté 200 million au sein d’Epic Games l’an passé et s’intéresse de près aux synergies entre jeu vidéo, musique et cinéma. Qu’il s’agisse des usages d’Unreal Engine pour la production de films et séries, de doublures numériques, de concerts virtuels dans Fortnite et du jeu vidéo au sens large, une alliance bénéficiera fortement aux deux mastodontes du divertissement.

KIRKBI, de son côté, explique que sa volonté est d’investir dans les tendances qui vont « marquer le futur dans lequel nous et nos enfants vivront », et voit cet investissement comme une façon d’accélérer son essor dans le domaine du jeu vidéo et du divertissement numérique en général.

La notion de metaverse est sans surprise aussi citée par Sony et KIRKBI. Le CEO d’Epic Games Tim Sweeney avance que la somme injectée permettra à Epic « d’accélérer la construction du metaverse et de construire des lieux dans lesquels les joueurs peuvent s’amuser avec leurs amis, les marquent pourront construire des expériences créatives et immersives, et les créatifs pourront créer une communauté et se développer ».
Aucune échéance, même approximative, n’est donnée concernant la réalisation de cette vision.

Epic Games pèse 29 milliards d’euros

Avec cette levée de fonds, Epic Games voit sa valeur totale passer à 31.5 milliards de dollars, soit 29 milliards d’euros environ.

L’opération ne change pas le montage financier de l’entreprise, et le fondateur et CEO Tim Sweeney conserve le contrôle du groupe.

A Lire également

1 commentaire

johan26 11 avril 2022 at 23 h 29 min
J’espère que leurs metaverse n’aura pas trop de shaders à compiler…

Laissez un commentaire