Vestiges de guerre

Vestiges de guerre : un breakdown explosif pour un documentaire aérien

L’artiste Jonathan Hernandez nous présente son dernier projet : une série de plans mettant en scène des avions de la seconde guerre mondiale, dont des B-17 « Flying Fortress », bombardiers lourds américains à la puissance de feu impressionnante.

Ce projet s’inscrivait dans le cadre de la production de la série documentaire Vestiges de Guerre (3×52 minutes) réalisée par Serge Tignères, co-produite par l’INA, le studio Ilabs, RMC Découverte.
Ilabs a confié à Jonathan Hernandez le soin de créer les séquences aériennes. Un modèle de B-17 a d’abord été acheté sur une plateforme de vente de modèles 3D, avant d’être fortement modifié : il a fallu alléger la géométrie, mais aussi revoir entièrement la peinture afin de donner à l’avion un côté plus « usé » ainsi que des marquages correspondant au contexte de l’épisode du documentaire.

Le plus gros du travail a ensuite commencé : mise en place du ciel nuageux, des flammes et de la fumée, simulation d’océan et gestion de l’amerrissage.

Jonathan Hernandez nous explique que ce projet a été l’occasion d’approfondir ses connaissances sous Houdini, outil qui avait assez peu utilisé jusqu’ici. La difficulté majeure du projet a été de prendre en compte les temps de rendu (sous Mantra et Arnold selon les passes) : les 2 mois disponibles ont du coup impliqué quelques restrictions. Jonathan Hernandez précise d’ailleurs qu’il aurait aimé améliorer le rendu de la mer de nuages, avec plus de temps.
Il explique en outre avoir beaucoup apprécié travailler avec Ilabs et Serge Tignères : ce dernier est un passionné d’histoire qui connaît également les contraintes de l’animation 3D et des VFX : les échanges et retours en étaient donc facilités.

Précisons enfin que Jonathan Hernandez est disponible pour de nouveaux projets, et qu’il travaille également régulièrement en motion design sous Cinema 4D.
On pourra en parallèle trouver sur le site d’Ilabs d’autres projets historiques mêlant tanks, forteresses et châteaux.

A Lire également

Laissez un commentaire