Varjo Aero

Varjo Aero : ce casque VR met l’accent sur la qualité visuelle

La marque Varjo se faisait jusqu’ici remarquer pour ses impressionnants casques de réalité mixte/augmentée : nous avions d’ailleurs eu l’occasion de tester le Varjo XR-3 durant Laval Virtual 2021 (voir notre compte-rendu, page 2).

L’entreprise finlandaise lance désormais le Varjo Aero, un casque proposant uniquement de la réalité virtuelle.
Voici ses caractéristiques :

  • 2880 x 2720 pixels par oeil, avec un taux de rafraîchissement de 90Hz et 99% de couverture de l’espace sRGB ;
  • champ de vision horizontal de 115°, 134 en diagonale ;
  • écart inter-pupillaire automatique (via un moteur), l’intervalle supporté allant de 57 à 73mm ;
  • tracking des yeux à 200Hz (ce qui permet un rendu fovéal) ;
  • prise jack ;
  • casque filaire – connexions côté PC : DisplayPort et USB-A 3.0 ;
  • 717g (avec contrepoids).

Avec cette définition, le Varjo Aero propose une meilleure définition que le Reverb G2 (2160 x 2160 pixels par œil) de HP. En revanche, cette fidélité visuelle a un coût : environ 2000€ HT en mode connecté (connexion internet obligatoire), 2500€ HT en mode offline (des tarifs académiques plus bas sont aussi proposés).

Attention, pour ce prix les stations de tracking ne sont pas incluses, pas plus que les manettes : il vous faudra donc prévoir de les acheter séparément si vous n’en avez pas. Typiquement, il vous faudra un système de tracking SteamVR (2.0 recommandé), par exemple des stations HTC Vive.

Côté français, le casque est notamment proposé chez Immersion, qui a d’ailleurs publié une vidéo d’unboxing et premiers pas (voir plus bas).

Avec son affichage précis mais son tarif qui reste relativement élevé, le Varjo Aero ne vise pas le grand public mais plutôt les passionnés fortunés, et surtout le secteur de l’entreprise : on pense notamment aux simulateurs de vol pour pilotes, à la visualisation architecturale ou encore à la muséographie. Les salles d’arcade VR pourraient également se montrer intéressées.

A Lire également

Laissez un commentaire