V-Ray Next : quelle GeForce choisir, et combien en prendre ?

Puget Systems vient de publier deux benchmarks autour du moteur de rendu V-Ray Next, qui pourront aider les artistes et studios qui souhaitent renouveler leur matériel. Dans les deux cas, les tests s’appuient sur le benchmark officiel de l’éditeur Chaos Group, en mode GPU (l’impact des différents CPU du marché n’est donc pas pris en compte ici).

Le premier, est centré sur les performances des dernières cartes GeForce. On constate que le moteur de rendu se contrefiche des versions « SUPER » récemment lancées : les résultats sont identiques à celles des versions classiques. Seule la 2060 SUPER montre un gain.
Enfin, la Titan RTX n’apporte qu’une amélioration minime par rapport à la 2080 Ti, tout en coûtant deux fois plus cher : la 2080 Ti sera donc à privilégier pour obtenir les meilleures performances sans pour autant gaspiller votre argent.

V-Ray Next
Crédit : Puget Systems

Le second benchmark s’intéresse de son côté au comportement du moteur lorsque le nombre de cartes graphiques augmente. Puisque le premier test montrait que la RTX 2080 TI est la carte (en gamme GeForce) la plus intéressante, c’est elle qui est utilisée ici. Notez que Puget Systems a choisi des variantes avec ventilation « blower » (qui éjecte l’air directement hors de la station) afin d’éviter toute limitation thermique.
Enfin, Puget Systems a testé plusieurs approches : rendu sur des cartes secondaires uniquement, une carte « primaire » étant chargée de l’affichage à l’écran et non utilisée lors du rendu, ou en incluant cette carte primaire.

GeForce RTX 2080 TI
Une GeForce RTX 2080 Ti avec refroidissement « blower », ici un modèle PNY. Le ventilateur incorporé propulse l’air qui après avoir refroidi la carte est expulsé par la grille métallique, hors de la station de travail. Le modèle de référence (illustration en haut de l’article), lui, expulse l’air par les côtés, dans le boîtier : si ce dernier est mal ventilé, une surchauffe et donc une limitation thermique peuvent survenir.

Le résultat est éloquent : les performances progressent de façon quasi linéaire avec le nombre de cartes graphiques, ce qui est ce que l’on peut espérer de mieux.
Si l’usage d’une carte primaire par rapport à des cartes secondaires uniquement fait légèrement chuter les performances, cette baisse s’avère minime voire négligeable.

V-Ray Next
Crédit : Puget Systems

Le bilan global est donc assez clair : si vous souhaitez opter pour des cartes de type GeForce, une 2080 Ti sera l’idéal, et multiplier les cartes sera un bon moyen de doubler, tripler, quadrupler les performances sans pour autant que le prix total de votre station de travail n’explose dans les mêmes proportions.

Pour finir, n’hésitez pas à télécharger le benchmark officiel V-Ray Next et à faire vos propres essais ; vous pourrez notamment en profiter pour tester votre machine actuelle, et vérifier si une mise à jour s’impose ou si, au contraire, dépenser votre argent pour une nouvelle carte graphique n’apportera pas grand chose.

A Lire également

2 commentaires

phicata 22 août 2019 at 17 h 20 min
Limpide! Cool. Y à une ptite coquille:
"Le premier, centré sur les performances des dernières cartes GeForce, montre que V-Ray Next en rendu GPU. " Il manque un bout non?
Réponse
Shadows 22 août 2019 at 23 h 07 min
En effet, je corrige !
Réponse

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X