Star Wars, épisode IX : entre effets pratiques et numériques, découvrez les coulisses du film

ILM nous présente un aperçu de son travail sur Star Wars, épisode IX : L’Ascension de Skywalker, qui vient clore une nouvelle trilogie Star Wars. Un projet riche en effets visuels d’une grande diversité :

– Des prises de Carrie Fisher filmées pour l’épisode 7 mais non utilisées à l’époque ont été employées et recombinées avec de nouvelles images. Sa coiffure et ses habits ont été modifiés numériquement de manière à compléter l’illusion.
Pour un flashback, ce sont des images des épisodes 5 et 6 qui ont été employées : il s’agissait ici de recréer les visages de Leia et Luke durant leur jeunesse.

– Le personnage de Babu Frik a impliqué des effets très différents : sur le tournage, une marionnette physique contrôlée par 6 opérateurs était utilisée. Il a évidemment fallu supprimer ces derniers en post-production.

– Plus loin, le making-of propose un aperçu des coulisses de la fête dans le désert : si le décor est réel, les milliers de figurants sont bien entendu numériques.

– Plus surprenant : lors de la cascade impliquant Rey sautant au-dessus d’un Tie Fighter, l’actrice n’est pas remplacée par une doublure numérique.
Ce mélange de réel et effets visuels se retrouve avec le personnage de Maz : une marionnette animatronique a été complétée par la suite, le remplacement d’une partie de son visage permettant de mettre en place expressions et dialogues.

– Le breakdown se poursuit avec des séquences riches en simulations physiques, dont l’océan de Kef-Bir : ce dernier, 100% numérique, a été créé avec un nouveau système maison de simulation d’eau.

– La fameuse bataille spatiale impliquant des milliers de vaisseaux a nécessité plus de 16 000 engins, et l’équivalent de 8,4 millions d’heures de calcul.

– Enfin, le Sandcrawler visible dans le film est en réalité une maquette : un effet de perspective forcée permet de faire croire à son gigantisme. Les jawas, eux, sont interprétés par des enfants : les effets les plus efficaces sont parfois les plus simples…

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite