Image default

SIGGRAPH 2019 : notre résumé de la première journée

SIGGRAPH a ouvert ses portes ! La plus grosse conférence mondiale sur la 3D et l’industrie graphique a comme prévu débuté à Los Angeles. Nous vous l’avions annoncé : nous sommes cette année sur place, et nous vous proposerons donc des comptes-rendus des conférences mais aussi des interviews.

En attendant ces articles détaillés, voici pour commencer un résumé de la première journée :

L’indispensable accréditation

Dès l’ouverture des portes, la foule a convergé en masse vers le hall Sud, où se trouvent les guichets d’accueil. Là, nous avons pu récupérer le sésame primordial : l’accréditation.

Personnages et créatures

Une fois ces formalités passées, nous nous sommes dirigés vers l’un des premiers “talks” de la journée, une présentation intitulée Building Character. Trois studios nous ont présenté leur travail sur des créatures et personnages :

MPC Advertising est revenu sur deux publicités :
– Born Confident, tout d’abord, avec un bélier très confiant qui défie une voiture. Les effets ont été gérés chez MPC Los Angeles.

https://www.youtube.com/watch?v=mIx0AoYOJZM&feature=youtu.be

– Second projet évoqué par MPC, le spot StarBust mettant en scène un chimère entre girafe et tortue.

Plus loin dans la même conférence, DNEG nous a proposé un retour sur le film Venom. Si ce dernier n’a pas forcément séduit par son scénario et sa réalisation, il n’en comporte pas moins des effets impressionnants.
L’équipe DNEG a souligné le travail effectué en rigging, FX/CFX et s’est concentrée sur des points tels que la flexibilité du rig, les Pose Space Deformers (PSD) et les rigs des tentacules de la créature. L’outil Pinocchio de DNEG a ici été crucial pour créer automatiquement le système du rig.

Place ensuite à Pixar, qui est revenu sur Bo Peep, la bergère de la licence Toy Story. Cette dernière est en effet de retour dans Toy Story 4, après une absence dans le troisième volet (en dehors d’un bref flash-back). Les intervenants ont retravé le long chemin ayant mené Bo Peep sur grand écran pour ce nouveau volet, au travers des embûches de la production. Si les premières références visuelles ont été ressorties des archives, la créativité des artistes et les évolutions techniques ont eu un rôle majeur dans le résultat final.

Le centre de convention

Visages expressifs

Après cette première conférence, nous avons enchainé avec une autre présentation intitulée Making Faces. Bien plus technique, elle nous a permis de découvrir les derniers outils d’aide à la création d’expressions faciales chez trois studios et une université :

– Pixar nous a présenté Mesh Wrap based on Affine-Invariant Coordinates, une technique de transfer de géométrie entre modèles 3D. Le studio a utilisé cet outil sur 600 assets humains vers un mesh de référence, permettant d’obtenir une topologie commune.

– ILM, de son côté, est revenu sur un système de muscles faciaux avec une meilleure interprétation anatomique. A la clé, des déformations faciales bien plus réalistes.

– On Animation est revenu sur les rigs faciaux du film Playmobil. Le système dépendait essentiellement d’une texture 2D que les animateurs pouvaient déformer grâce à des lignes riggées en 2D également.



– Enfin, l’université de Tsukaba (Japon) a mis en avant une analyse du théâtre Bunraku (théâtre de marionnettes japonaises de grande taille, animées sans que les marionnettistes ne soient cachés) et de son concept de Jo-Ha-Kyü. L’idée était d’en tirer une technique pour qu’un robot androïde puisse exprimer des émotions synchronisées avec une narration ou un chant.

VR et publications

Dans l’après-midi, nous sommes allés assister au making-of de différents films réalisés en réalité virtuelle. Certains sont dévoilés publiquement pour la première fois. Nous avons prévu d’aller les découvrir plus en détails mardi : nous aurons donc l’occasion de revenir sur le sujet.

Enfin, la soirée s’est terminée avec l’indispensable Technical Papers Fast Forward, sur lequel nous allons revenir dans un article dédié. Cette année, 142 publications ont été présentées.

Ci-dessus : l’espace exposants du salon, encore en cours de mise en place.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X