Image default

Viral : Ambre Collective se lance et nous détaille les coulisses de son Paris futuriste

Le jeune studio de motion design Ambre Collective, fondé par Thibault Zeller et Jonathan Plesel, a choisi de se lancer par l’intermédiaire d’un court-métrage : VIRΛL. Le duo y met en scène une version futuriste de Paris, avec un style visuel évoquant entre autres le cyberpunk.
Ambre Collective a bien voulu revenir pour nous sur les coulisses de ce projet ; l’occasion de vous présenter également le studio et son positionnement.

3DVF : Thibault Zeller, Jonathan Plesel, vous venez de lancer votre studio de motion design à Paris : Ambre Collective. Quels sont vos parcours, et qu’est-ce qui vous a conduit à créer votre structure ?

​​J (Jonathan Plesel): J’ai commencé une formation de direction artistique en 5 ans axée principalement sur le domaine de la communication. J’ai très vite ressenti le besoin d’en faire plus, la technique manquant à la formation. Ayant expérimenté plusieurs domaines de création en autodidacte (de la photo à la retouche d’image), j’ai finalement découvert la 3D en fin de première année. J’ai vite compris que c’était un univers débordant de possibilités et je m’y suis donc plongé corps et âme, au point d’arrêter ma formation au début de ma troisième année d’apprentissage. Repéré puis poussé par l’illustrateur Nairone, j’ai par la suite réalisé plusieurs clips en total carte blanche qui m’ont permis de m’exprimer pleinement et de développer différents univers graphiques qui me caractérisent aujourd’hui.
​​
​​T (Thibault Zeller): Pour ma part, j’ai commencé par faire des études de graphisme / motion, notamment à l’école des Gobelins. A force de travail personnel, d’expérimentations et de rencontres, j’ai fini par m’initier à la 3D, ce qui fut pour moi un véritable tournant créatif. Par la suite j’ai travaillé 2 ans en tant que motion freelance et c’est durant cette période que l’on s’est rencontrés avec Jonathan.
​​
​​J&T: On s’est immédiatement entendus, aussi bien humainement que créativement parlant. Ça a été évidemment une des raisons majeures qui nous a conduit à fonder Ambre Collective, couplée à l’envie de montrer une vision artistique différente de ce qui se fait en motion actuellement.

3DVF : Quel sera votre positionnement en termes d’offre et de clientèle cible ?

​​​​J&T: On se positionne à la fois en tant que réalisateurs et artistes 3D afin de pouvoir prendre en charge tous les aspects d’un projet. En proposant cela au sein de la même structure, on vise principalement des clients qui cherchent à réaliser des projets créatifs de A à Z. Bien que nous ne soyons pas fermés aux différents types de médias, notre préférence se tourne vers les projets relatifs à la musique comme les clips, le vjing ou encore certains génériques.

3DVF : Comment définiriez-vous votre style visuel ?

​​​​J&T: C’est une vaste question mais nous dirions qu’en ce moment nous nous définissons par des images réalistes contrastées par des ambiances lumineuses très appuyés et saturées. En réalité, ce sont souvent les thèmes abordés qui le définissent. Les univers futuristes, surréalistes, l’espace, ou encore la technologie sont des idées qui vont probablement revenir souvent dans nos visuels.
​​On attache beaucoup d’importance aux univers contrastés et aux lumières colorées qui renvoient à une esthétique synthwave ou à ce genre de courant que l’on commence finalement à retrouver assez souvent dans le paysage de l’animation aujourd’hui. Cependant, le style visuel est quelque chose qui est amené à évoluer avec le temps en fonction des projets.

3DVF : Avez-vous eu des mauvaises surprises durant la création de l’entreprise et du studio ? Des étapes plus compliquées que prévu ? Au passage, auriez-vous des conseils pour des artistes qui envisageraient de suivre le même chemin ?

J&T: Heureusement nous n’avons pas rencontré de souci particulier. La communication est quelque chose d’essentiel, partager son ressenti ou ses idées, s’accorder une confiance mutuelle sont des aspects à prendre sérieusement en compte lorsqu’on crée quelque chose avec quelqu’un. On s’investit aussi beaucoup personnellement que ce soit en termes de temps ou financièrement et c’est peut-être ça le grand conseil qu’on peut donner aux autres. Il faut le pouvoir bien sûr mais ça permet de donner toutes ses chances à la structure que l’on veut créer. Ayez quelque chose d’intéressant à proposer et croyez en cela jusqu’au bout.

3DVF : Pour votre lancement, vous avez dévoilé VIRAL, un court-métrage futuriste qui met en scène le métro parisien et le Louvre. Comment en êtes-vous arrivés à ce concept ?

J&T: L’idée initiale était de créer quelque chose qui puisse nous représenter en tant que studio sans donner dans la publicité. L’idée de créer des avatars nous représentant s’est vite imposée d’elle-même et nous voulions promouvoir Paris, peu représenté dans ce genre d’univers de fiction. Plutôt que de montrer la Tour Eiffel ou d’autres monuments trop évidents, nous avons voulu évoquer le lieu d’une manière plus subtile. Le Louvre donne une image plus classique tandis que le métro avec ses graffitis renvoie à un art de rue plus immédiat. C’est cette dualité qu’on trouvait intéressant de traiter.

3DVF : Combien de temps avez-vous passé sur ce court, et quels étaient vos outils ?

​​J&T: Au total, ce sont deux mois que nous avons passés à créer ce court. Le premier mois à été essentiellement consacré à la recherche, à la réflexion et aux premières expérimentations. Le reste du temps à entièrement été dédié à la production du film.
​​Un rythme intense mais qui ne nous a pas empêchés de prendre énormément de plaisir à la réalisation de ce projet. On a travaillé essentiellement avec Cinema 4D et Octane Render. Le travail des vêtements s’est fait sur Marvelous Designer et les personnages ont été crés via Daz Studio. Enfin, After Effects à été utilisé pour toute l’étape de post-production.

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X