Pour son second concours officiel, Pixologic proposa aux utilisateurs de ZBrush de réaliser leur propre « action hero ». La compétition réunit plus de 150 participants durant environ 8 semaines. « ZBrush doit être utilise pour l’intégralité de ce challenge. ». Ce qui parut au départ une contrainte se transforma rapidement en une belle sensation de liberté créatrice: pas d’UVs à déplier, pas de skinning à faire… et mis à part le stade un peu rébarbatif d’une retopo détaillée, j’ai pris énormément de plaisir à travailler sur ce perso.

 

En voici les étapes!

 


L’idée était de faire un personnage burlesque, tant au niveau du design du costume que de l’individu le portant. J’ai donc décidé d’utiliser quelques clichés vestimentaires d’un super héros (costume en spandex avec slip par dessus, cape démesurée…) et autres éléments récurrents comme l’utilisation d’un insecte comme thème général.

 

 

Quentin Wilson, malgré son costume frisant le ridicule, se prends très au sérieux et s’aime au point de ne pas porter de cagoule intégrale pour ne pas abimer sa coiffure. Je voulais faire un visage condescendant et légèrement mollasson, caricaturant ses origines d’aristocrate britannique.
Le visage était pour moi l’élément essentiel, et fut le point de départ de ce projet. Après un très rapide sculpt de son buste dans ZBrush, j’avais une idée bien définie de qui serait Captain Hornet et put réaliser son model sheet dans Photoshop.

 


Ayant exporté mon model sheet en deux textures carrées, je les projette sur deux subtools de surfaces planes et active la transparence. J’importe une Zsphere en tant que troisième subtool et commence à créer mon squelette en vue orthographique. Une fois terminé, je crée l’adaptive skin avec un seul niveau de subdivision, l’importe en tant que 4ème subtool, masque les ZShperes puis utilise le move brush pour faire correspondre mon mesh à la silhouette de mon concept.

 


Le but ici n’est pas d’aller dans le détail, mais de fixer les proportions et l’anatomie dans un premier temps, puis le design du costume dans un second temps. La plupart de ses accessoires sont créés à base de cubes. A ce stade l’utilisation de Polypaint se révèle extrêmement utile pour tester rapidement de nouveaux designs pour sa tenue et avoir un aperçu rapide du look final.

 


A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X