Luminar AI

Test : avec Luminar AI, la retouche d’images devient intelligente

Portraits : des outils puissants, mais…

Poursuivons l’exploration de ces outils automatiques. Les portraits et humains bénéficient de multiples contrôles : retouche de la peau (surbrillance, retrait des imperfections), du visage (amincissement, remplacement de l’iris, ajustement de la taille des yeux, blanchiment, élimination des certes et yeux rouges, renforcement des sourcils…).
Comme pour le ciel, l’effet est généralement plutôt efficace et très rapide à mettre en place.

Image par Free-Photos de Pixabay
Image par Irina Gromovataya de Pixabay

Ci-dessus : image originale.
Ci-dessous : modification de l’iris, visage affiné, atténuation des reflets, yeux légèrement agrandis. A noter, l’iris de l’oeil gauche est trop net dans la version retouchée : la profondeur de champ n’a pas été prise en compte.

Crédit : Image par Werner Heiber de Pixabay

Sur des portraits moins serrés, l’outil « corps » permet d’ajuster la corpulence, dans un sens ou l’autre. Un contrôle « abdomen » permet un ajustement plus ciblé, et uniquement destiné à faire perdre quelques kilos à votre sujet (impossible d’ajouter un petit « effet bière »).

Une limite ici : l’IA n’applique l’effet qu’à une des deux personnes. Sur d’autres photos, nous n’avons pas eu ce souci : nous supposons donc que la présence de la casserole a pu gêner l’IA.

Sur des photos comportant plusieurs personnes, d’ailleurs, vous aurez sans doute envie de contrôler plus finement les effets. Par défaut, Luminar AI tente d’appliquer les retouches à toutes les personnes détectées, mais un système de masque permet de contrôler plus finement l’étendue de la retouche du visage ou de la peau, et d’indiquer les zones à prendre en compte ou non.
En revanche il est impossible d’appliquer les mêmes outils avec des paramétrages distincts sur plusieurs personnes (par exemple, changer les yeux d’une personne pour qu’ils deviennent verts, se contenter de retirer les cernes sur une seconde, donner un oeil bleu et un oeil rouge à une troisième).
Un système de sélection des personnes détectées, ou de calques multiples, permettrait sans doute d’obtenir ce résultat, mais en l’état, Luminar AI est peu adapté à la retouche poussée de photos de groupes.

Page suivante : fin du test

A Lire également

Laissez un commentaire