Laval Virtual

Laval Virtual 2021 : une édition atypique mais passionnante

Bilan : une édition riche malgré la pandémie

Cette édition 2021 était atypique : de nombreux exposants étrangers ont préféré opter pour le volet en ligne de cette édition hybride. Résultat, un ressenti très “franco-français” sur les stands, même si certaines personnes ont pu faire le déplacement (dont la délégation africaine que nous venons d’évoquer). En outre, le nouveau lieu, après des années dans la vieille ville, a créé un petit bouleversement auprès des habitués.

Reste qu’après une année totalement virtuelle, pouvoir retrouver l’ambiance de Laval Virtual fut un vrai plaisir. D’autant plus que le pari était loin d’être gagné : il a fallu repousser la date en juillet, mais aussi changer de lieu (la salle habituelle étant devenue un vaccinodrome).

Au final, ce sont tout de même 150 exposants et 5000 visiteurs qui ont répondu présent. Des chiffres évidemment en retrait par rapport à 2019 (300 exposants, 18 000 visiteurs) mais qui montrent bien que les entreprises ont voulu retrouver un lien physique, et que Laval Virtual conserve son attrait.

Nous ne manquerons pas de suivre l’édition 2022, en espérant évidemment que la situation sanitaire s’améliorera d’ici là. Et justement, l’équipe du salon nous donne déjà rendez-vous : Laval Virtual sera de retour du 13 au 15 avril 2022.

Cyberith et son système de déplacement intuitif en VR
L’espace startups
Un des espaces de détente, permettant également de se restaurer avant de retourner sur les stands
Sur le stand de l’ESIEA, un projet mêlant VR et trottinette
Une course de vélo presque virtuelle : sur cette expérience mise en place pour le Tour de France, la vidéo avance d’autant plus rapidement que la personne pédale vite.
Une des deux salles d’exposition
L’Espace Mayenne

A Lire également

Laissez un commentaire