Les Croods - Kristof Serrand

Animateur dont la carrière donne le tournis, Kristof Serrand fait partie de DreamWorks Animation depuis les débuts du département animation, et a vécu de l’intérieur la transition de l’animation 2D vers 3D.

Il a accepté de revenir sur Les Croods, dernier-né du studio, pour lequel il a supervisé l’animation de Grug, le père d’une famille préhistorique.
Avec lui, nous explorons les méthodes de travail du studio, la façon dont le personnage a été abordé tout au long de la production et les difficultés rencontrées.

Dans un second temps, nous revenons également sur la carrière de Kristof Serrand.
Films Astérix des années 80, Fievel au Far West ou encore Le Prince d’Egypte sont évoqués, de même que l’évolution du métier.

3DVF tient à remercier Kristof Serrand pour sa disponibilité, ainsi que les studios DreamWorks Animation qui nous ont permis de réaliser l’interview.

 

 

3DVF : Bonjour Kristof, et merci d’avoir accepté cette interview. Tout d’abord, pour ceux qui ne te connaîtraient pas encore, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Kristof Serrand : Je suis animateur, j’ai découvert l’animation à l’école des Gobelins il y a plus de 30 ans, je travaille à Dreamworks depuis la création du studio, où j’exerce les postes de superviseur et directeur de l’animation.

3DVF : Comment t’es-tu retrouvé impliqué dans la production des Croods, et quel était ton rôle sur ce projet ? Combien de temps as-tu passé sur le film ?

K.S. : J’ai demandé à travailler sur ce film, car c’était le projet en développement à l’époque qui m’attirait le plus.
J’ai travaillé sur le film à peu près un an et demi et j’étais superviseur du personnage de Grug, le père de la famille des Croods. Je n’ai malheureusement pas pu aller jusqu’au bout de la production, car on m’a donné d’autres responsabilités en cours de route, et j’ai dû passer le relais à un collègue.

 

Grug - character design - progression
Progression du Character Design de Grug – Image DreamWorks Animation

 

3DVF : Parlons tout d’abord du développement du personnage. Comment avez-vous abordé Grug ? Quelles voies avez-vous explorées avant de vous fixer sur l’aspect et la façon de se mouvoir visibles dans le film ?

K.S. : Lorsque je suis arrivé sur le film, l’aspect et le rôle des différents personnages étaient à peu près définis, principalement par Carter Goodrich et James Baxter. En ce qui concerne Grug, Nicolas Cage venait d’être choisi pour faire la voix. Je n’ai donc pas vraiment participé à son développement visuel, mais en voyant les centaines de dessins préliminaires, j’ai pu constater qu’il est passé par beaucoup d’incarnations différentes avant la modélisation, comme c’est d’ailleurs souvent le cas en général pour les films qu’on fait ici.
J’ai été beaucoup plus impliqué dans la façon de se mouvoir des personnages et le rendu de leur personnalité.

Ci-dessous, Nicolas Cage évoque son personnage en vidéo.

 

 


Grug - Nicolas Cage
Nicolas Cage interprète Grug en VO.
The Croods – DreamWorks Animation LLC. – Tous Droits Réservés.

3DVF : Quels ont été tes apports principaux durant cette phase ? S’agissait-il surtout de s’assurer que le personnage pourrait être animé ?

K.S. : C’est l’une des phases importantes du “Character development” en préproduction, c’est l’interaction quotidienne avec le département du rigging. Il faut effectivement s’assurer que le personnage “peut” être animé (sous-entendu le mieux possible), mais surtout que ses mouvements puissent être en phase avec son physique et sa personnalité.
Pour Grug par exemple, il a des bras longs et musclés, et des jambes ridicules, mais il faut qu’il puisse marcher et courir comme un quadrupède si besoin. Il a un cou massif et costaud, on a dû ajouter de nouveaux contrôles pour pouvoir rendre visible la tension des muscles. L’anatomie de ses mains est aussi un peu différente de celle d’un humain, la majorité des personnages sont pieds nus etc… tout cela fait aussi partie du développement.

 

Grug - Les Croods
The Croods – DreamWorks Animation LLC. Tous droits réservés.

 

3DVF : As-tu conseillé l’équipe en charge du storyboard, ou bien les éléments mis en place durant le développement de Grug étaient suffisants ?

K.S. : On a eu effectivement des réunions au moment ou l’animation a commencé, pour leur parler de la façon dont nous développions l’acting des personnages, mais aussi leur demander aussi comment eux les avaient imaginés dans leurs storyboards. C’était plutôt des échanges que des conseils, chacun expliquait les raisons pour lesquelles il avait choisi telle direction par rapport à la description du script, aux dialogues, et à la vision des réalisateurs.
Les seuls conseils que j’ai donnés, si on peut dire, c’est de leur fournir un maximum de models-sheets pour qu’ils dessinent les personnages au modèle.

3DVF : Quelles références avez-vous utilisées pour l’animation de Grug ?

K.S. : J’ai utilisé bien sûr des vidéos de gorilles et de chimpanzés, j’ai aussi recyclé une partie des références que j’avais utilisées pour Stoick dans Dragons, comme celles de joueurs de rugby ou de catcheurs. On a aussi regardé des gymnastes, des vidéos d’acrobates : les “Urban Ninjas” (je crois qu’en France on les appelle Yamakasi).
Pour l’acting j’ai regardé Depardieu dans des films comme Mammuth, ou La tête en friche, j’ai regardé aussi d’autres grands acteurs comme Harry Baur, ou Charles Laughton.
J’ai aussi bien sûr revu La Guerre du Feu de Jean-Jacques Annaud, qui m’avait beaucoup marqué à sa sortie en 1981.
Par contre je ne me suis pas du tout servi de l’acting de Nic Cage, contrairement à Stoick où j’avais piqué plein de trucs à Gérard Butler !

 

Grug - Les Croods
The Croods – DreamWorks Animation LLC. Tous droits réservés.

 

3DVF : Tu expliques ne pas avoir utilisé Nicolas Cage comme référence pour l’animation : y a-t-il une raison particulière ?

K.S. : Lors de l’enregistrement, il n’avait pas une gestuelle particulière en rapport avec Grug que je pouvais utiliser, contrairement à Gérard Butler dont je me suis beaucoup inspiré pour Stoick dans Dragons.

Quand ils font les voix, certains acteurs jouent leur personnage d’une manière plus physique et d’autres non, la priorité étant la performance vocale. Mais leur acting pendant les enregistrements est un bonus que je ne me prive pas d’utiliser, lorsqu’il correspond au caractère du personnage.
Je n’avais pas non plus utilisé Val Kilmer pour Moïse dans Prince d’Égypte, mais je m’étais par contre beaucoup inspiré de John Cleese pour mon personnage du méchant, dans Fievel goes West.

Grug - Les Croods
The Croods – DreamWorks Animation LLC. Tous droits réservés.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

X