PPI, un nouveau mode de paiement original pour RealityCapture

Le logiciel RealityCapture est un des outils de scan 3D et photogrammétrie les plus réputés du marché, mais son tarif est positionné en conséquence : il faut compter plusieurs milliers d’euros pour une licence perpétuelle. Une offre de licence mensuelle est aussi proposée, mais elle est par définition limitée dans le temps et reste imparfaite pour un usage peu fréquent.

A l’occasion de sa mise à jour de septembre, le logiciel se dote désormais d’une nouvelle option qui répond à ce problème : PPI, ou Pay-per-input. Le concept : vous pouvez installer et utiliser le logiciel gratuitement et comme bon vous semble, et c’est lors de l’export du modèle que vous paierez, en fonction du nombre de photos d’entrée et de leur résolution, ou du nombre de points scannés au laser. Un avantage de l’approche est donc de ne payer qu’après avoir reconstruit un modèle, et en sachant précisément ce que l’on achète.

Plus intéressant : il ne s’agit pas d’un paiement lié à un export unique, mais à l’ensemble des assets d’entrée. Ce qui signifie que si vous payez pour, par exemple, l’export d’un modèle issu de 500 photos et d’une session de LiDAR, vous pourrez indéfiniment retravailler et ré-exporter ces mêmes données d’entrée.

Précisons également que la même mise à jour apporte aussi le support des images 16 bits/HDR en entrée mais aussi lors de la création de textures.

Mise à jour du 11/09 : compléments sur le modèle économique

Comme nous le signale un lecteur en commentaire, en parallèle de cette nouvelle offre, l’éditeur a annoncé la fin de son offre « Promo », qui permettait de disposer d’une licence de 3 mois pour 100€, avec toutefois une limite de 2500 photos et 50 Megapixels par image.
Or, avec le système de crédits introduit via PPI, 100€ permet de disposer de 10 000 crédits, soit le paiement du traitement de 2000 images de 20 megapixels, ou de 3333 images de 12 megapixels.

Autrement dit : si vous utilisiez la licence Promo au maximum de ses capacités, le prix que vous deviez payer pour trois mois correspond désormais à un scan unique. Un scan que vous pourrez certes traiter et exporter indéfiniment, mais un scan unique.
La fin de cette offre Promo sera donc clairement une mauvaise nouvelle pour ses adeptes.

A Lire également

8 commentaires

achel 11 septembre 2019 at 12 h 25 min

Heuuu, y’a personne qui remarque dans les articles de promo de cette version PPI que c’est tout de même bien plus chèr (des centaines de fois plus si on fait plusieurs assets sur 3 mois) que l’ancienne licence promo de 3 mois à 99€ , non ? Et que pour avoir des prix bas faut réduire la résolution des images input pour le meshing ??? Et que c’est tout de même aberrant pour un programme qui se targuait de pouvoir gérer des lots importants d’images en très haute def … pcq avec l’ancienne version promo 2500 images de 12, 24, 26, 46, 64 Mpx c’était bien, maintenant pour un export full 12mpx c’est 3600 images pour 99€ : WOW mais c’est génial, le programme est gratis ! (sic)

Réponse
Shadows 11 septembre 2019 at 15 h 43 min
Effectivement, je n’avais pas vu l’annonce de la fin de la licence Promo ; si son positionnement était différent, son arrêt est clairement un gros point noir, je vais modifier l’article en conséquence. Merci pour la remarque !
Réponse
achel 11 septembre 2019 at 16 h 06 min

Je précise pcq je viens de tester, tous les projets réalisés avec la promo, il faut payer pour exporter ce qui a été réalisé avant la licence promo sur la PPI … en gros c’est payer deux fois quelque chose pour lequel on a déjà payé une licence … je sais même pas si légalement c’est permis vu que la version promo ne sera plus à disposition de ceux qui ont fait des projets avec …

Réponse
achel 11 septembre 2019 at 16 h 11 min

Oui et attention pour la version à 175€ par mois … pas de laserscan disponible et la promo à 175€ c’est pour la transition tellement des personnes se sont plaintes, elle repassera vite à 249€ HTVA … la seule et unique version intéressante à cause de la PPI pour les personnes bossant en photogrammétrie est la désormais la version CLI à 7500€ HTVA/an …

Réponse
vinc3r 11 septembre 2019 at 16 h 27 min
Pour les intéressés de l’offre promo (avant la fin du mois), il faut cliquer sur le bouton "Show more products" sur cette page https://www.capturingreality.com/Products
Réponse
Shadows 11 septembre 2019 at 16 h 31 min
Elle est aussi dispo sur Steam (pour 3€ de plus) : https://store.steampowered.com/app/489180/RealityCapture/
Réponse
achel 13 septembre 2019 at 1 h 20 min

PPS : payant aussi si vous ne voulez exportez que les xmp du projet … en gros, même prix pour tout export que ce soit … pas glop du tout.

Réponse
Shadows 13 septembre 2019 at 7 h 49 min

De mon côté, je retourne donc sur Metashape (et je vais tester sérieusement 3DF Zephyr/Meshroom). Après, j’imagine que si l’équipe RealityCapture part sur ce nouveau modèle, ils ont leurs raisons : recruter, assurer leur avenir, ou sensation que l’offre Promo revenait à brader leur produit (une possibilité pour les artistes qui faisaient des assets étant par exemple d’enchaîner les prises de vue, puis de ponctuellement prendre l’offre Promo et de l’utiliser à fond). A l’opposé, l’offre de base de Metashape est très abordable, mais l’outil évolue trop lentement à mon goût…

Réponse

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X