Pourquoi Weta Digital mise tout sur le cloud

Le studio d’effets visuels (et désormais d’animation) Weta Digital annonce la mise en place d’un nouveau workflow dans le cloud.

Ce workflow s’appuiera sans surprise sur AWS (Amazon Web Services), le service cloud d’Amazon, devenu un des piliers de la multinationale.
En pratique, les objectifs sont multiples : soutenir la croissance globale du studio, accélérer certaines portions de son travail pour le cinéma, étendre les activités en Nouvelle-Zélande en permettant notamment plus de télétravail.

Un basculement majeur

Loin d’être un simple essai, ce changement est massif : Weta dit explicitement que le studio va « tout miser » sur le cloud et que l’immense majorité de l’infrastructure est concernée par la migration.
Une tâche titanesque étant donné qu’il s’agit entre autres d’assurer le support de la centaine d’outils propriétaires du studio et de son service de production virtuelle.
AWS sera par ailleurs au coeur de la production et du rendu des longs-métrages animés fabriqués chez Weta Animated, la nouvelle branche animation du studio dévoilée au début de l’été.

Pourquoi cette évolution ?

Dans son annonce, Weta donne quelques détails sur les raisons et avantages du cloud pour un studio de son ampleur.
Les projets de Weta génère des quantités énormes de données, images, vidéos qui nécessitent un équilibrage délicat des infrastructures pour que toutes les équipes puissent travailler sans ralentissement. Dans ce contexte, explique Weta, AWS permettra de gérer plus efficacement les besoins, notamment en termes de stockage et de puissance de calcul. Il s’agira aussi de pouvoir effectuer du rendu à distance où que soit l’équipe : dans un contexte d’avenir incertain et de pandémie, il s’agit évidemment d’un atout.
Prem Akkaraju, qui dirige le studio, souligne d’ailleurs que l’équipe a mis en place un workflow collaboratif à distance depuis mars, ce qui a permis de continuer le travail sur les longs-métrages (dont les suites d’Avatar). Akkaraju souligne l’importance dans une telle situation de s’affranchir des limitations techniques, mais aussi de conserver un niveau de sécurité élevé.
Enfin, machine learning et analyse de données sont aussi évoqués : ces outils devraient permettre d’améliorer la productivité et la rapidité de l’équipe.

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite