Pourquoi Adidas et AMD rejoignent le Blender Development Fund

Coup sur coup, deux grands groupes viennent d’annoncer leur participation au Blender Development Fund, le fonds de soutien qui permet de poursuivre et accélérer le développement de Blender.

Adidas : 12 000€ par an

Du côté d’Adidas, l’équipe Blender explique que son logiciel a déjà été utilisé par la marque sportive en tant qu’outil de visualisation. Adidas devient ici un sponsor “corporate silver”, ce qui correspond à 12 000€ versés chaque année.

AMD : au moins 120 000€ par an

L’éternel rival de NVIDIA, lui, a choisi de soutenir Blender à la même hauteur que son concurrent. En tant que soutien “corporate patron”, AMD versera au minimum 120 000€ par an.

La stratégie d’AMD n’est évidemment pas celle d’un simple utilisateur, contrairement à Adidas. L’équipe Blender précise explicitement que les fonds serviront au “développement général, à la migration Vulkan et à faire en sorte que les technologies AMD restent bien supportées pour [les utilisateurs Blender]”.

On le sait, AMD avait déjà apporté son soutien à Blender par le passé. Le groupe a tout intérêt à soutenir le logiciel : les personnes utilisant Blender, qu’elles soient professionnelles ou non, vont fatalement acheter des cartes graphiques et processeurs dans les années à venir. On peut aussi voir ce soutien comme une campagne de communication plus large, qui touchera aussi les personnes n’utilisant pas Blender (par exemple au sein du lectorat 3DVF) mais liées au secteur 3D ou à l’open source.

Quel montant total pour Blender ?

Avec les annonces de ces dernières semaines, le Blender Development Fund s’élève désormais à 94 432€ par mois. Un montant qui s’analyse de deux manières.

D’une part, l’écrasante majorité de cette somme provient d’entreprises : on pourra y voir le signe de la réussite opérée par Blender ces dernières années, avec une pénétration grandissante du marché des studios et entreprises. Il ne faut cependant pas survendre cette victoire : les entreprises soutenant le fonds ne sont que 34, ce qui est finalement assez peu.
A titre de comparaison, environ 3300 personnes participent au fond.

D’autre part, le montant dégagé correspond presque au “but final” annoncé par l’équipe Blender : pouvoir disposer d’une équipe de 20 développeurs à plein temps. Une force de frappe impressionnante quand on se souvient que la “Code Quest”, phase de développement visant à faire aboutir la version 2.8, s’appuyait sur 10 personnes seulement.

Avec la réussite de ce fonds de développement, Blender dispose donc des moyens de ses ambitions. La concurrence va donc devoir réagir en conséquence.

A Lire également

4 commentaires

zeauro 25 October 2019 at 12 h 39 min
Il y aura peut-être plus de participants aux development fund à l’issue de la Blender Conference.

La plus grosse opération de promotion de Blender de l’année a commencé, hier et finira, demain.
Il n’y a pas mieux pour avoir un aperçu des capacités du logiciel.
On peut la suivre en live sur youtube.

En parallèle , les talks enregistrés dans d’autres salles sont ajoutés au fur et à mesure.
Si bien que tous les talks d’hier sont déjà disponible, ceux d’aujourd’hui le seront tous ce soir et à la fin de la conf, l’intégralité sera disponible sans attendre.

De quoi s’occuper pendant le week-end.

TURTLE 25 October 2019 at 12 h 49 min
Adidas 12 000 euros, c’est super radin avec le CA de 21 milliards en 2018
Shadows 25 October 2019 at 15 h 22 min
@zeauro Oui, beaucoup de confs, je ferai le relais quand tout sera en ligne.
Il y a souvent des choses intéressantes, c’est par exemple suite à une conf de 2017 que j’avais contacté Nicolas Priniotakis pour lui parler de crânes et de visages reconstitués. :) https://www.3dvf.com/redaction/reconstruire-visages-et-versailles-rencontre-avec-nicolas-priniotakis/
kin4n 28 October 2019 at 9 h 50 min

lol

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X