Perlimps

Perlimps : un futur film prometteur pour Alê Abreu (Le Garçon et le Monde)

Le réalisateur brésilien Alê Abreu, connu pour son film d’animation Le Garçon et le Monde/O Menino e o Mundo (Cristal du long-métrage au Festival d’Annecy 2014), a profité de l’édition 2021 pour nous présenter son nouveau projet : Perlimps.

Sans plus tarder, voici le synopsis et le teaser :

Claé et Bruô sont des agents secrets de royaumes ennemis. Perdus dans la Forêt Enchantée, ils se rendent compte que leurs missions respectives sont identiques : sauver les Perlimps des terribles géants qui encerclent la zone.

Dès les premières images, le style marqué saute aux yeux, avec des décors évoquant la peinture. Et pour cause : ces décors ont été créés avec des techniques traditionnelles, de façon à créer des taches aléatoires, puis scannés avant un passage en revue jouant sur l’imagination : Alê Abreu a alors cherché à voir des éléments dans les taches, comme dans un ciel nuageux. Ici une forme qui évoque un arbre, là un coup de brosse faisant penser à des herbes, plus loin encore un rocher… Autant d’éléments qui ont ensuite été retravaillés. Un processus très organique et progressif, donc, qui impliquait une absence de color script prédéfini et une approche plus expérimentale, en essayant de trouver des décors adaptés à telle ou telle scène.

L’animation, elle, a été gérée numériquement avec une absence volontaire de contours et un travail sous Photoshop à l’aide de calques, en utilisant la transparence. Alê Abreu et Vivianne Guimaraes (assistante réalisatrice) ont géré ensemble l’animation des deux personnages principaux, avec une animation en threes/fours (une image dessinée peut donc rester à l’écran durant 3 ou 4 frames). Un ratio proche des standards de l’animation japonaise, comme l’a souligné l’équipe.

Enfin, le compositing a souvent été l’occasion d’ajouter des éléments pour apporter de la vie et de l’atmosphère : papillons, brume, etc.

Avec une production en distanciel depuis mars dernier (rappelons que le Brésil est fortement touché par l’épidémie de Covid-19), Perlimps devrait sortir l’an prochain. A ce stade, les détails de la distribution en France ne sont pas encore connus.

L’équipe du film à Annecy, en semi-présentiel, et le réalisateur Denis Walgenwitz qui assurait la modération du panel.

A Lire également

Laissez un commentaire