NVIDIA 30xx

NVIDIA GeForce 30xx : le point sur les fuites et infos avant les annonces

NVIDIA devrait dévoiler demain premier septembre à 18h sa nouvelle gamme GeForce, qui sera sans trop de surprises nommée série 3000. Mais quelques informations et rumeurs sont déjà disponibles : en voici l’essentiel.

Architecture Ampere, 7nm

Cette nouvelle série reposera sur l’architecture Ampere, déjà mise en avant au printemps dernier lors de la GTC (GPU Technology Conference). Elle sera gravée en 7 nanomètres, et sera compatible PCIe 4.0 (même si ce dernier point n’apporte pas encore de gain réel pour les jeux, les GPUs n’arrivant pas à saturer le port PCI Express 3.0 pour ces usages).
Du côté de la mémoire, on s’attend à de la GDDR6 en version « X » et à 19Gb/s en haut de gamme, ce qui apportera donc des fréquences plus élevées et une bande passante revue à la hausse par rapport à la série 2000.
Les nouvelles cartes devraient adopter le HDMI 2.1.
Enfin, du côté des cores, nous devrions avoir droit aux RT Cores seconde génération (utilisés pour la technologie RTX, et notamment le raytracing), Tensor Cores 3ème génération.

Ces éléments viennent en partie de fuites du constructeur Gainward.

RTX 3090, 3080, 3070 : trois modèles au lancement ?

NVIDIA devrait commencer le renouvellement de la gamme par le haut, avec trois modèles nommés GeForce RTX 3070, 3080 et 3090. Pour ces deux dernières, les fuites nous donnent une fiche technique assez complète :

  • RTX 3090 : 5248 CUDA Cores, 24GO de GDDR6X, interface 384 bits, 350W de puissance ;
  • RTX 3080 : 4352 CUDA Cores, 10Go de GDDR6X, interface 320 bits, 320W.

Gainward évoque des fréquences en boost de 1695MHz pour la 3090, 1710MHz pour la 3080, avec deux variantes « GS » (Golden Sample) permettant de gagner une trentaine de MHz.

Pour la 3070, pas de fuite en provenance de Gainward, mais on s’attend à 2944 CUDA Cores, de la GDDR6 non X à 16Gb/s, 220W de puissance en entrée, 256 bits pour l’interface.

Des changements sur l’alimentation et le refroidissement

320, 350 Watts… On s’approche ici dangereusement des 375 Watts de puissance maximum théorique en utilisant deux connecteurs 8 broches. A ce stade, overclocker sans danger devient délicat. Le bien informé Doc TB (passé chez le magazine CanardPC Hardware) s’inquiète d’ailleurs ouvertement : certaines cartes pourraient poser un danger électrique bien réel, en jouant avec les limites de la norme.
Zotac semble avoir opté pour trois connecteurs 8 pins sur sa 3090 maison, peut-être justement pour éviter ces problèmes.

NVIDIA évoquait justement l’alimentation dans une vidéo postée il y a quelques jours. L’entreprise y présente un connecteur spécifique (12 pins) pour ses nouvelles cartes : un adaptateur sera fourni pour éviter d’avoir à racheter une alimentation ou des câbles.
En outre, la vidéo confirme les fuites en ce qui concerne le système de refroidissement de la version NVIDIA, avec deux ventilateurs et un radiateur au design repensé. Les dimensions des 3080/3090 devraient être conséquentes (deux slots et demi de hauteur dans certains cas, voire plus).
Evidemment, les constructeurs concevant leurs propres cartes à partir du design de référence seront libres de rester sur des approches plus classiques : Gainward et Zotac sont dans ce cas, puisque les visuels ayant fuité montrent deux voire trois ventilateurs situés tous du même côté, comme d’habitude.

Quid du NVLink ?

Evoquons également NVLink, connecteur qui peut être utile pour le rendu sur GPU. Il serait apparemment réservé uniquement à la RTX 3090.

Une addition salée

Côté tarifs, il faudra sans surprise se préparer à un positionnement très haut de gamme, avec un prix US recommandé qui serait autour de 1400$ pour la 3090. En l’absence de réelle concurrence d’AMD sur ce segment, NVIDIA n’a aucun intérêt à baisser ses tarifs.

La sortie de ces nouveaux produits devrait se faire dès septembre pour les 3080/3090, sans doute un peu plus tard pour la 3070. Il faudra patienter un peu plus pour le reste de la gamme.

Via Wccftech, Videocardz, Inpact Hardware.

A Lire également

2 commentaires

Sebastian Kaine 31 août 2020 at 16 h 50 min
Si cette histoire de NVlink sur les 3090 uniquement se vérifie, j’espère que Nvidia finira par nous faire une Intel 2.0 ou encore mieux une 3dfx 2.0.
Je parle même pas de la stagnation de la v-ram , ils sont juste en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis.
Shadows 31 août 2020 at 17 h 03 min
De mon côté c’est surtout la partie alimentation qui m’inquiète. Le nouveau connecteur, pourquoi pas, mais frôler les limites de la norme, ça risque de réserver quelques surprises.
En tous cas ça sera peut-être l’occasion de remplacer la vénérable 980 TI de mon PC perso.

Laissez un commentaire