NeuralVDB
Accueil » NVIDIA allège vos données volumétriques : NeuralVDB, le futur d’OpenVDB ?

NVIDIA allège vos données volumétriques : NeuralVDB, le futur d’OpenVDB ?

Cette article est disponible en: English (Anglais)

NVIDIA dévoile au SIGGRAPH la technologie NeuralVDB, présentée comme le moyen « d’amener la puissance de l’IA dans OpenVDB ».

OpenVDB est pour rappel une librairie informatique largement utilisée dans les effets visuels et l’animation pour la simulation et le rendu de données volumétriques. OpenVDB comporte à la fois une structure de données et des outils.
En bref, donc : OpenVDB est un élément indispensable pour les simulations d’eau, feu, fumée en animation et effets visuels.

NeuralVDB propose de faire évoluer ce standard, avec à la clé des gains séduisants : jusqu’à 100 fois moins de mémoire utilisée, ce qui est un atout majeur étant donné la place imposante souvent demandée par les simulations.
Il devient donc possible de travailler sur des simulations plus lourdes, ou de les manipuler sur des stations de travail bien moins puissantes.

En outre, NeuralVDB s’appuie aussi sur les avancées de la librairie NanoVDB, présentée l’an passé par NVIDIA et qui permettait d’apporter de l’accélération GPU au sein d’OpenVDB, avec des gains de performances suffisants (selon NVIDIA) pour permettre d’envisager de la simulation et du rendu en temps réel.

Plus léger, plus rapide, NeuralVDB permet par ailleurs d’utiliser les données d’une frame pour la suivante. NVIDIA explique que cela permet d’accélérer l’entraînement par 2, et d’apporter de la cohérence temporelle. En clair, vous aurez moins besoin d’effets tels que le motion blur pour obtenir un résultat satisfaisant.

Reste désormais à voir si NeuralVDB débarquera dans nos outils, et quand. L’adoption ne devrait pas rencontrer de gros freins techniques, selon NVIDIA, qui explique avoir pensé NeuralVDB pour assurer la compatibilité avec les pipelines VDB existants. Le groupe promet une beta « bientôt » : nous suivrons donc ce dossier de près.
Si vous le souhaitez, une page dédiée chez NVIDIA permet de s’inscrire pour recevoir les futures annonces liées à cette technologie.

A Lire également

Laissez un commentaire