Animal Logic
Accueil » Netflix rachète le studio d’animation et effets visuels Animal Logic

Netflix rachète le studio d’animation et effets visuels Animal Logic

Temps de lecture : 2 minutes

Netflix annonce le rachat du studio australien Animal Logic, connu pour ses films d’animation (Happy Feet, Le Royaume de Ga’hoole, les films d’animation LEGO) mais aussi de nombreux projets à effets visuels (Matrix, Moulin Rouge!, 300, Pierre Lapin 1 et 2…).

Ce rachat fait suite à un partenariat entre Netflix et Animal Logic sur The Magician’s Elephant de Wendy Rogers, ainsi que sur le futur film The Shrinking of the Treehorns de Ron Howard.

Pourquoi ce rachat ?

Cette alliance a du sens pour Netflix. Amy Reinhard, Vice President of Studio Operations chez Netflix, explique que la plateforme s’offre ici de quoi renforcer ses capacités à long terme en animation, un segment crucial pour l’entreprise.
Il faut dire que Netflix a fort à faire, avec un nombre d’abonnés en baisse et Disney+ qui exerce une pression forte en matière d’animation : Netflix se doit donc de riposter, en particulier dans l’animation jeunesse/familiale.

En pratique, Animal Logic sera en charge de projets ambitieux, explique l’annonce. Comprendre : des films d’animation dans la lignée de Klaus, Voyage Vers la Lune (Over the Moon), Le Monstre des Mers (The Sea Beast).
Rappelons également que Netflix a récemment acquis les droits des personnages de Roald Dahl (Charlie et la Chocolaterie, James et la Pêche Géante, Le Bon Gros Géant), qui pourraient être adaptés sous forme de films d’animation.

Pour autant, la plateforme continuera à collaborer avec de nombreux studios pour combler ses besoins massifs en films et séries d’animation : Netflix a toujours su travailler avec des talents variés et répartis dans le monde entier, et ce choix reste pour le moment la norme.

Combien ?

Malheureusement, et comme souvent dans ce genre de situation, Netflix ne donne aucune précision sur le montant du rachat. On sait juste que la transaction sera bouclée d’ici la fin de l’année.

Quelles conséquences pour Animal Logic ?

L’annonce précise que le studio Animal Logic, cofondé par son CEO Zareh Nalbandian, continuera à exercer sous son nom actuel. Les projets en cours ne sont pas remis en question, et le Animal Logic continuera à proposer ses services à ses partenaires historiques.
Animal Logic Entertainment, la branche production d’Animal Logic, restera indépendante et continuera à travailler avec les studios hollywoodiens.

Du côté emploi, rien n’est évoqué dans l’immédiat, que ce soit pour la maison mère à Sydney ou pour Animal Logic Vancouver. On peut donc penser que les équipes ne seront pas affectées par cette évolution.

Zareh Nalbandian

A Lire également

Laissez un commentaire