Matrix 4, Dune, etc : Warner Bros sortira ses films 2021 au cinéma et en streaming

Warner Bros a fait une annonce qui risque de faire date : le studio compte en effet lancer l’intégralité de ses sorties 2021, le même jour, dans les salles de cinéma américaines et en streaming sur HBO Max. Y compris les blockbusters attendus tels que Dune, Matrix 4, le reboot de Suicide Squad.

Une petite révolution dans le monde du cinéma, qui aurait été impensable avant la pandémie actuelle. L’annonce est présentée comme s’appliquant jusque fin 2021, sous forme d’un plan d’exception : à ce stade, Warner Bros ne compte donc pas renouveler le concept en 2022 ou au-delà.

Cette décision radicale fait notamment suite à la déception provoquée par Tenet, dont les 360 millions de dollars rapportés dans le monde (57 millions aux USA) sont très largement inférieurs à ce que Warner Bros espérait en tirer. Rappelons que son budget de production était estimé à 200 millions, sans compter les imposants frais de promotion : à ce stade, le film aurait un bilan négatif qui pourrait s’élever à une centaine de millions de dollars.

Toby Emmerich, qui dirige Warner Bros, a expliqué à Variety que l’approche hybride s’est imposée après avoir passé en revue les options du studio pour Wonder Woman 1984. Si à l’international le box-office a repris des formes (notamment en Chine, territoire clé pour le cinéma), sur le territoire US aucun projet n’a su récolter des montants dignes des investissements consentis sur un blockbuster.

17 films seront donc lancés en simultané en salles aux USA et sur HBO Max : outre Matrix 4 et Dune, on y trouve par exemple l’adaptation de Tom & Jerry, Godzilla vs Kong, la suite de Space Jam.

Reste à voir, en pratique, quels seront les conséquences de cette stratégie.

Du côté de HBO Max, l’afflux de films rend le service soudainement très attractif, ce qui l’aidera à conquérir un marché dominé par Netflix. Il sera intéressant de voir comme réagira Disney, qui pourrait chercher à renforcer l’offre Disney+ pour contrer cette annonce.

L’effet sur les salles de cinéma américaines risque d’être brutal : la concurrence de HBO Max risque de leur retirer de nombreux spectateurs. Ce, alors même que les chaînes de cinémas sont dans une situation peu enviable, avec de grosses chaînes (AMC, Cineworld) endettées, et des petits exploitants au bord de la faillite pour certains d’entre eux.
En clair, on peut sans doute s’attendre à des fermetures de salles, ou à des rachats.

Enfin, côté français, il sera intéressant de suivre l’impact éventuel de ces décisions : même si HBO Max n’est pas disponible ici, et que les sorties restent prévues en salles, la disponibilité sur HBO Max signifie que des versions piratées circuleront. De quoi, peut-être, encourager une partie du public à ne pas sortir de chez lui.

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite