Marionnettes virtuelles et ragoût numérique : les surprenantes coulisses de Monsieur Link

Dernier-né des studios Laika, le film Monsieur Link (Missing Link en VO) n’a pas su trouver son public : seulement 25 millions de dollars ont été récoltés en salles, à peine le quart du budget estimé. Il n’en reste pas moins que cette aventure au tour du monde fait une fois de plus la preuve du savoir-faire des studios Laika.
A l’occasion du SIGGRAPH, l’entité est revenue sur la fabrication de ce projet, via deux conférences désormais disponibles en ligne. On y découvre que le numérique prend une place sans cette croissante dans les créations du studio :

  • Chez SideFX, Peter Stuart (senior generalist TD chez Laika depuis 2006) et David Horsley (FX supervisor chez Laika depuis 2014) ont abordé plusieurs effets numériques : la création d’un ragoût, la surface du Loch Ness et enfin une tempête en mer.
  • Durant la soirée Pixar’s RenderMan, Eric Wachtman (CG Look Development Lead) a tout d’abord évoqué le processus créatif d’une manière assez générale, avant d’expliquer de quelle façon Laika utilise des doublures numériques de marionnettes, mais aussi des reconstructions 3D des décors réels.

Voici pour finir la bande-annonce du film :

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X