Image default

L’Open Shading Language rejoint l’initiative ASWF

L’Academy Software Foundation (ASWF), initiative portée par l’Academy of Motion Picture Arts & Sciences (AMPAS, qui organise également les Oscars), ne cesse de prendre de l’ampleur.
Lancée en 2018, l’ASWF est pour rappel une fondation destinée à améliorer la qualité et la quantité des contributions open source aux industries des effets visuels et de l’animation, en lui offrant une structure complète : modèle de gouvernance, cadre légal, infrastructure de communauté.

En clair : l’ASWF cherche à centraliser, coordonner et faciliter les contributions aux outils utilisés par toute l’industrie de l’image. Elle rassemble déjà OpenVDB, OpenColorIO, OpenCue, OpenEXR, OpenTimelineIO.

Cette liste vient justement de s’étoffer avec l’Open Shading Language (OSL). Initialement développé par Sony Pictures ImageWorks et utilisé sur des projets tels que les films Angry Birds 2 ou Spider-Man : Far From Home, OSL a été open-sourcé en 2010 avant de devenir une référence dans le secteur VFX. Il est désormais intégré dans plusieurs moteurs de rendu largement employés par les studios, de RenderMan à V-Ray en passant par Arnold ou Blender.

Cette annonce devrait assurer l’avenir d’OSL, mais conforte également un peu plus d’importance de l’ASWF au sein de l’industrie.

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite