Light Tracer, un moteur de rendu dans votre station et sur le web

L’été passé, nous vous avions présenté Light Tracer : un moteur de rendu GPU dont la particularité était de fonctionner directement dans un navigateur web.

Un an plus tard, le produit a évolué. En plus de la version web, une application native sous Windows 10 est désormais proposée. Elle s’est accompagnée de l’arrivée d’un modèle économique :

  • la version web reste gratuite, et supporte désormais Edge en plus de Chrome et Firefox, mais il lui manque quelques fonctions avancées ;
  • la version Windows 10, elle, est payante mais abordable (une quarantaine de dollars pour une licence personnelle, environ 120 pour une entreprise), dispose de performances supérieures et d’outils plus poussés (import CAD, backplates personnalisables, inspection de scène et correction des meshes).

Light Tracer propose un rendu GPU progressif non biaisé, et tournera quelle que soit votre carte graphique du moment qu’elle a moins de 7 ans. Du denoising est évidemment disponible pour accélérer le résultat. Le rendu n’est pas spectral, mais des effets spectraux sont néanmoins simulés pour la dispersion et la réfraction. Côté éclairage, Light Tracer est essentiellement pensé pour gérer l’IBL. Les matériaux, eux, sont compatibles avec une approche PBR.
Notez enfin qu’une API est proposée si vous souhaitez intégrer le moteur dans vos propres applications (web ou natives).

En pratique, l’outil est très simple à prendre en main : que ce soit en version web (ci-dessous) ou native (image en début d’article), il ne nous a fallu que quelques minutes pour comprendre le positionnement et fonctionnement des fonctions de base.
Pour le tester par vous-mêmes, il vous suffit de vous rendre sur le site officiel.

Un de nos essais de rendu, à partir d’un scan 3D
Rendu par Misifiksi
Rendu par Sergey Egelsky
Rendu par Enes
Rendu par Denys M

A Lire également

4 commentaires

corentin3d 11 juin 2020 at 17 h 25 min
Même ça c’est plus beau qu’Unity!! #Tr0ll il m’a soulé Unity aujourd’hui….
corentin3d 11 juin 2020 at 18 h 40 min
Merdasse! J’étais passer en coup de vent (je viens de le tester plus en détail) au prime abord je pensais a un visualiseur RT comme marmo par exemple. Pas du tout!
Je ferais pas mes projets pros avec mais pour faire des petites previz sympa, pourquoi pas. En tout cas très sympa!
frenchy pilou 11 juin 2020 at 23 h 04 min
Je crois que je n’ai pas vu plus facile dans le genre ! o_O

Shadows 22 juillet 2020 at 14 h 30 min
Il y a eu une mise à jour depuis l’article, avec quelques avancées intéressantes :

We are pleased to announce a fresh release of Light Tracer Render 1.6.5, both Web and Standalone versions.
The new release comes full of new features like a completely new light system, import from FBX and DAE (Collada), Web publishing, and lots of fixes and UI tuning.

New light system

One of the key features is a completely new light system allowing to draw light emitters directly on the environment map. Both simple (e.g. round and rectangular) shapes, as well as specialized ones imported from image files, are supported. Light emitters can be moved, rotated, and scaled in real-time. The environment map will be automatically updated on the GPU. The number of light sources is not limited. With this mechanism, it becomes possible to simulate studio lighting, and its setup is really simple!

FBX and DAE (Collada) import

The standalone version now provides support for FBX and DAE model formats. Non-skeletal animations are also supported. If the imported file has multiple animations takes, it is possible to choose a particular take and use it, for example, to generate video.

Import and export materials

The new version provides support for importing and exporting materials. So, finally, it is possible to extend the Library and exchange with materials (textured materials are also supported).

Web publishing preview

Also, the new version introduces the publishing feature that allows you to upload your scene to https://lighttracer.org/ and share it with other people. Some examples of published models can be found on this page: https://lighttracer.org/dash/model/.

Of course, the new version includes a lot of UI tuning and bug fixes.

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite