La Cage : identité de genre et déchirure dans un court ECV Animation

Pour leur projet de Mastère 1 (4è année du cursus ECV Animation), Jin Lan Shi et Wenqing Wang ont réalisé un court-métrage qui traite de dysphorie de genre, au travers d’un personnage tourmenté par la pression de ses proches et de la société.

Ce n’est pas la première fois que ce type de thématique est abordée dans un court de fin d’études ; on repensera notamment au film Les Lèvres Gercées de Fabien Corre et Kelsi Phung, dévoilé dans le cadre de la promotion 2018 des Gobelins.

A Lire également

1 commentaire

phicata 27 November 2019 at 17 h 44 min
Y à un ptit ange sur mon épaule gauche qui me dit:
C’est trés bien de soutenir l’épanouissement de TOUS les individus.
Y à un ptit diable sur mon épaule droite qui me rappelle:
Oui mais si ça veut dire devoir se coltiner 1000 autres Bilal Hassani…………..

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X