Josep arrive au cinéma : le destin d’un artiste antifranquiste

Le 30 septembre sort dans les salles françaises le film d’animation Josep, réalisé par Aurel. Un projet qui évoque le destin méconnu de nombreux espagnols républicains : face à l’écrasante avancée des forces de Franco, ils seront nombreux à se réfugier en France. L’accueil sur place est glacial : les réfugiés se retrouvent parqués dans des camps et seront victimes de maltraitances par les autorités françaises.
C’est dans ce contexte que le film suit Josep Bartoli, qui au-delà de son statut de réfugié est aussi un artiste…
Voici le synopsis officiel :

Février 1939. Submergé par le flot de Républicains fuyant la dictature franquiste, le gouvernement français les parque dans des camps. Deux hommes séparés par les barbelés vont se lier d’amitié. L’un est gendarme, l’autre est dessinateur. De Barcelone à New York, l’histoire vraie de Josep Bartolí, combattant antifranquiste et artiste d’exception.

Outre les camps, le film évoque également les liens entre Josep et l’artiste Fridda Kahlo.

Aurel a opté pour un style graphique 2D épuré, qui découle assez naturellement de son coeur de métier (avant d’être réalisateur, il est aussi et surtout dessinateur).

Du côté du casting, on retrouvera les voix de Sergi López, Bruno Solo, David Marsais, Gérard Hernandez, Valérie Lemercier, Thomas VdB, Sílvia Pérez Cruz, François Morel, Sophia Aram, Alain Cauchi.
Le film est produit par Films d’Ici Méditerranée, en coproduction déléguée avec Imagic Telecom (Espagne), en coproduction avec les studios d’animation : Les Films du Poisson Rouge (basé à Angoulême et que nous avions interviewé pour son travail sur Klaus), Lunanime (Gand, Belgique), Promenons-nous dans les bois (Saint-Quirin), Tchack (Lille), Les Fées Spéciales (Montpellier) et In Efecto (basé à Montpellier et qui recrute actuellement), en coproduction associée avec : Les Films d’Ici (Paris) et Upside Films (Paris).

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite