3090

GPU : les pénuries continuent, NVIDIA fait le point

Comme ont pu le constater les studios, artistes et adeptes de jeux PC depuis plusieurs mois, le marché des cartes graphiques est dans un état de pénurie : les stocks s’écoulent dès leur arrivée, et les prix sont très hauts.

Des difficultés qui ne s’expliquent évidemment pas seulement par les mineurs de cryptomonnaies qui font grimper la demande, ni par les performances des cartes 30xx de NVIDIA : toutes les industries utilisant des semiconducteurs sont en fait touchées, d’où des difficultés qui affectent à la fois NVIDIA, l’approvisionnement en consoles dernière génération ou encore le secteur automobile.

En coulisses, ce sont les fondeurs spécialisés dans les semiconducteurs, tels que le groupe taïwanais TSMC, qui peinent à répondre à une demande très forte de l’ensemble de l’industrie high-tech.
TSMC a récemment dévoilé un investissement de 100 milliards de dollars sur trois ans pour améliorer sa production, tandis qu’Intel a annoncé vouloir débourser 20 milliards pour deux nouvelles usines qui produiront des puces pour des clients tiers et non pour son propre compte, mais ces annonces prendront évidemment du temps avant d’avoir un effet réel sur le marché.

NVIDIA a ouvertement évoqué le problème dans un communiqué financier publié hier à l’occasion de la GTC 2021. Colette Kress, vice-présidente exécutive et Chief Financial Officer de NVIDIA, y indique :

While our fiscal 2022 first quarter is not yet complete, Q1 total revenue is tracking above the $5.30 billion outlook provided during our fiscal year-end earnings call. We are experiencing broad-based strength, with all our market platforms driving upside to our initial outlook.

Overall demand remains very strong and continues to exceed supply while our channel inventories remain quite lean. We expect demand to continue to exceed supply for much of this year. We believe we will have sufficient supply to support sequential growth beyond Q1.

Autrement dit, et en français :

  • même si le premier trimestre fiscal 2022 du groupe n’est pas bouclé (il devrait s’achever fin avril), le chiffre d’affaires du groupe sera a priori supérieur à ses prévisions sur l’ensemble des marchés (gaming, visualisation professionnelle, datacenters, automobile, etc). Le chiffre d’affaires total devrait donc dépasser les 5,3 milliards de dollars prévus initialement, une hausse nette par rapport au trimestre précédent (5 milliards).
  • la demande continue de surpasser l’offre, et selon Colette Kress cette situation devrait durer « une bonne partie de l’année ». En revanche le groupe devrait réussir à gonfler suffisamment son offre pour que ses ventes progressent au fil des trimestres.

Vous l’aurez compris : il y a peu de chances que la production réponde pleinement à la demande avant un certain temps. Si NVIDIA ne donne pas d’estimation précise, de nombreux spécialistes s’attendent à ce que la situation dure au minimum jusqu’à l’été, potentiellement également durant l’automne.

Les derniers bilans financiers de NVIDIA, avec une nette augmentation du chiffre d’affaires sur les deux derniers trimestres de l’année fiscale 2021, qui s’achevait le 31 janvier dernier.

A Lire également

8 commentaires

phicata 13 avril 2021 at 16 h 12 min
Nickel Shadows. Ca remet les pendules à l’heure. Les cryptomonaies n’étaient donc pas les seules coupables.
Shadows 13 avril 2021 at 17 h 16 min
Malheureusement non. Elles expliquent en partie la demande sur certains modèles spécifiques (les mineurs se contrefichent des perfs brutes, ils veulent optimiser leur ratio perfs/dépenses, ce qui est assez différent), typiquement la RTX 3060 pour l’etherium, mais le problème de fond est aussi ailleurs. Et comme on est face à une limite de production…. Il va falloir continuer de patienter.

La seule bonne nouvelle c’est que les cartes graphiques d’occasion ont du coup grimpé en prix : si certaines personnes ont des 9xx, 10xx, 20xx inutilisées, c’est le moment de les revendre.

johan26 14 avril 2021 at 0 h 55 min
Du coup ils sont encore plus riches depuis la quarantaine occidentale ?
Shadows 14 avril 2021 at 11 h 12 min
@johan26 Oui, j’en parle finalement peu dans l’article mais la forte demande fait aussi partie des facteurs : entre les gamers, les pros de l’image, le télétravail, les 30xx qui offrent un bond réel en perfs et les mineurs, il y a une vraie explosion de la demande.
Dans le même genre : en 2020 on a vu passer une explosion de la demande de webcams avec la pandémie, à tel point que des webcams d’occasions pouvaient parfois se trouver sur Ebay le triple de leur prix d’origine. (je n’ai pas regardé récemment mais je suppose que la demande continue, même si sans doute moins fortement)

Sur la partie minage, INpact Hardware a publié un article dédié avec des chiffres (sur abonnement) qui pourra aider à comprendre l’impact de ce facteur.

Et comme le dit David Legrand (auteur de l’article) dans les commentaires :
Il n’y a pas de facteur prédominant. il y a un ensemble de facteurs qui mène à la situation actuelle. Pour la pénurie de GPU, ça s’explique aussi par ce qui est évoqué dans l’article, le souci étant que la production ne suit pas la demande en très forte hausse, et comme les cours sont haut, certains sont prêt à payer cher pour obtenir rapidement leur sésame.

Bref : raisons multiples, et croyez bien que si NVIDIA pouvait se faire encore plus d’argent en vendant x% de cartes en plus, ils le feraient. D’ailleurs la citation dans l’article de leur annonce financière sonne un peu comme ça : "chers investisseurs, désolés pour cette pénurie, on fait notre maximum" :)

Dernière info, Progiss m’indique qu’ils ont du stock de 3090 : https://www.3dvf.fr/carte-graphique…force-rtx-3090-xlr8-gaming-edition-24-go.html
Le prix est malheureusement élevé car les constructeurs font jouer l’offre/demande et gonflent les prix.

johan26 15 avril 2021 at 3 h 59 min
Le chiffre d’affaire aurait plus que doublé en deux ans de ce qu’on voit sur le tableau. Ce qui est fort étrange compte tenu de la pénurie longue durée.
Je veux bien que des cartes gaming aient été vendues deux à trois fois plus cher mais on parle d’une réserve de cartes vendues censée etre minuscule à la base.

Et oui on sait bien que si Progiss met un tel prix, ils ne se moquent pas de nous.
Mais il me semble que ce prix n’est pas vraiment fait pour faire exploser la marge des constructeurs en jouant sur la demade mais plutot compenser la petite échelle de vente.

Shadows 21 avril 2021 at 11 h 44 min
Nouvel exemple des causes multiples : la sécheresse !

les usines de semiconducteurs à Taïwan nécessitent énormément d’eau, et le manque de précipitations pourrait accentuer les problèmes actuels.

@johan26 une des difficultés dans l’analyse des chiffres est que NVIDIA donne des montants financiers, sans détailler le nombre de produits vendus… Malheureusement ça laisse un certain flou.
Les stats Steam peuvent éventuellement donner une idée :

La 3070 équipait 1.29% des systèmes en mars, avec un gain de 0.17 points par rapport à février.

Autre source, cette analyse de Jon Pedie Research.

phicata 21 avril 2021 at 15 h 13 min
la sécheresse

AH ben super…c’est la cerise sur le pompon o_O
Je vois la chose comme ça: Les fermes de minages font surfonctionner les centrales à charbon=rejet de co2=réchauffement=sécheresse=pénurie=achat des cartes disponibles par les seules fermes de minage=surfonctionnement des centrales à charbon=….

johan26 21 avril 2021 at 16 h 56 min
1.3% sur Steam pour une carte en pénurie c’est quand même pas mal effectivement

Laissez un commentaire