Fin de partie pour Windows 7

Hier se terminait officiellement la fin du support de Windows 7, après 10 ans de bons et loyaux services. Microsoft en a profité pour lancer une dernière salve de correctifs.

Autrement dit, si vous possédez une machine encore sous Windows 7, elle deviendra non sécurisée au fur et à mesure de la découverte et de l’exploitation de nouvelles failles non corrigées. Un changement d’OS, par exemple vers Windows 10 ou Linux, est donc recommandé.

A noter toutefois : un programme payant permet d’étendre le support de 3 ans supplémentaires. Destinée aux entreprises, cette offre “Extended Security Updates” de Microsoft a évidemment un coût :
– la première année, 25$ par mois/machine pour Windows 7 Enterprise, 50$ pour Windows 7 Pro ;
– la seconde année, 50 et 100 dollars respectivement ;
– la troisième année, 100 et 200 respectivement.

Autant dire que cette offre, si elle peut s’avérer utile pour des entreprises mal préparées, fait vite grimper la facture. Acheter une licence Windows 10 ou mettre à jour son parc informatique peut donc s’avérer plus judicieux.
Quel que soit votre choix, considérez dès à présent vos machines sous Windows 7 comme pouvant être compromises : y placer des données sensibles est fortement déconseillé.

Rappelons enfin que notre partenaire Progiss propose notamment, via la boutique 3DVF.fr, des stations de travail sous Windows 10. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les contacter par téléphone au 01 49 89 07 90 ou par mail : info@progiss.com
Notez également que l’équipe Progiss est à votre disposition pour vous proposer des présentations des logiciels de la boutique, que ce soit dans leurs locaux (Villepinte, à côté de Paris) ou dans les vôtres.

A Lire également

10 commentaires

phicata 15 janvier 2020 at 12 h 39 min
Je me maudis tous les jours d’avoir installé windows 10 (j’ai tenu jusqu’à peu mais la politique d’adobe quant aux mises à jour, m’a fait sauter le pas): perte de performance drastique, bugs d’affichages à gogo et sans parler du "flicage". La rage
Shadows 15 janvier 2020 at 13 h 52 min
Effectivement les options d’envoi d’infos à Microsoft sont assez casse-pieds, notamment par manque de clarté et du fait que Windows redemande parfois de tout paramétrer lors des mises à jour majeures (d’où une ou deux demandes à l’aide de la part de proches).
Pas de soucis de perfs ou bugs par contre. Aucun BSOD depuis une éternité.
vinc3r 15 janvier 2020 at 14 h 20 min
Pareil niveau stabilité je le trouve mieux que 7. La gestion de l’accord utilisateur sur l’utilisation de ses données perso est devenue plus "transparente" au fil du temps mais bon effectivement faut pas de voiler la face non plus. On peut s’aider de logiciels comme WinPrivacy pour espérer bloquer des trucs (attention à ne pas faire tout pêter en cochant au hasard).
phicata 16 janvier 2020 at 0 h 45 min
Bon pour être honnete je n’ai pas fais une ré_installe totale mais une mise à niveau sur une instal w7 existante, j’espére que mes blêmes viennent de là………………………..j’espére.
Shadows 16 janvier 2020 at 10 h 26 min
Mise à niveau également de mon côté, sans pour autant avoir de soucis.
phicata 16 janvier 2020 at 11 h 41 min
Merci d’avoir saccagé mes derniers espoirs…………………………………:D
Shadows 16 janvier 2020 at 11 h 58 min
Windows 10 propose une fonction de remise au propre (en gros, il se nettoie tout seul pour retourner à l’état d’une installation neuve) : est-ce que tu as tenté l’opération ?
(on y perd les programmes installés, pas les fichiers perso a priori mais mieux vaut évidemment sauvegarder)
phicata 16 janvier 2020 at 12 h 05 min
Oui j’avais vu ça mais "on y perd les programmes installés" et donc j’attends une période creuse pour tenter le grand netoyage. Merci
Shadows 16 janvier 2020 at 13 h 56 min
Oui, le mieux est de se laisser qqes heures devant soi, et de bien lister les softs à réinstaller histoire d’être efficace.
vinc3r 16 janvier 2020 at 15 h 39 min
Précision pour ceux qui ne connaissent pas : la plupart des softs utilisent le dossier

Code
C:UsersUSERNAMEAppData

Local ou Roaming pour stocker leurs préférences. Il est possible d’en sauvegarder certaines ainsi. Exemple pour Blender :

Code
C:UsersUSERNAMEAppDataRoamingBlender FoundationBlender

Bon y’a des softs où c’est pas mal la misère pour s’y retrouver (oui 3ds au fond de la salle, je te vois).

Puisque c’est jamais simple, certains softs vont le faire à la Linux : dossier caché préfixé par un "." à la racine du dossier utilisateur, exemple :

Code
C:UsersUSERNAME.vscode

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X