Etreintes
Accueil » Etreintes : la sensualité d’un écran d’épingles

Etreintes : la sensualité d’un écran d’épingles

Temps de lecture : 3 minutes

Réalisé en 2018 par Justine Vuylsteker, le court-métrage Etreintes arrive enfin en ligne après avoir fait le tour des festivals.
Atypique, Etreintes l’est à plus d’un titre. Justine Vuylsteker a utilisé la technique de l’écran d’épingles, longtemps oubliée.

Pour faire simple, il s’agit d’une technique d’animation inventée en 1932 par Alexandre Alexeïeff (1901-1982) et Claire Parker (1906-1981), qui cherchaient alors à créer une animation dont le rendu évoque la gravure. Pour y parvenir, le couple a mis au point un système composé d’un écran percé de trous dans lesquels sont plantées de façon régulière des épingles éclairées de biais : les ombres des épingles créent alors des nuances de gris lorsque cet « écran d’épingles » est vu de face.
Les épingles peuvent coulisser dans les trous ; en les enfonçant plus ou moins, on peut ajuster la taille des ombres et donc générer des images en nuances de gris. On va alors photographier l’écran, modifier l’image, photographier, etc, formant ainsi une série d’images, et donc de l’animation.
Le style qui en résulte a quelque chose d’inimitable : un grain qui évoque l’animation avec du sable mais en plus régulier, des teintes de gris riches, de très fines irrégularités.

Image tirée du court Etreintes, de Justine Vuylsteker

Longtemps tombée en désuétude, la technique revient au goût du jour ces dernières années, notamment grâce au CNC qui a restauré des écrans d’épingles à partir de 2012 : la fabrication de ces écrans demandant un travail considérable, le principal frein à l’essor de la technique vient de l’accès à des écrans fonctionnels.
Le CNC avait ensuite lancé des ateliers de test, puis un système de résidence d’artistes en 2015, afin de relancer l’intérêt pour les écrans d’épingles.
C’est un de ces écrans du CNC, l’Epinette et ses 270 000 épingles (construit en 1977 par Alexeïeff et Parker), qui a été utilisé par Justine Vuylsteker.

C’est ainsi qu’est né Etreintes, produit par Offshore, l’ONF et Pictanovo, que nous vous invitons à découvrir.

Une femme se tient immobile à la fenêtre.
Dans les nuages, un corps-à-corps passionné se dessine.

. Réalisation : Justine Vuylsteker
. Production : OFFSHORE, ONF, PICTANOVO
. Producteur.rice : Rafael Andrea Soatto, Julie Roy
. Montage : Annie Jean
. Musique originale : Pierre Caillet
. Conception sonore : Olivier Calvert
. Directeur technique : Pierre Plouffe
. Coordinateur technique : Yannick Grandmont
. Soutien animation : Gilles Cuvelier
. Chargé.e de valorisation du fond Alexeieff-Parker : Jean-Baptiste Garnero, Sophie Le Tétour

Comme vous aurez pu le constaté, Justine Vuylsteker a ici pleinement exploité le medium qu’est l’écran d’épingles, jouant sur les nuances de gris et les éléments (gouttes d’eau, brume…). Ceux-ci nécessitent un soin particulier et une grande maîtrise pour que le résultat fonctionne.

On appréciera aussi le sens du cadrage de la réalisatrice, qui n’hésite pas à jouer avec les bords de l’écran.

Pour découvrir plus en détails l’univers visuel de Justine Vuylsteker, n’hésitez pas à consulter son site.

Vous pouvez aussi consulter notre compte-rendu d’une conférence du Festival d’Annecy 2018 à laquelle participait la réalisatrice, ainsi que l’interview vidéo ci-dessous.

Justine Wuylsteker
Justine Vuylsteker au Festival d’Annecy 2018.

L’écran d’épingles, une technique unique

Pour plus d’informations sur l’écran d’épingles, voici un documentaire de Norman McLaren mis en ligne par l’ONF (Office national du film du Canada). On y voit Alexandre Alexeïeff et Claire Parker au travail.

Nous vous invitons aussi à découvrir ou redécouvrir une interview que nous avions publiée en 2019 avec Alexandre Noyer : celui-ci travaille sur la fabrication de nouveaux écrans d’épingles.
Vous trouverez aussi dans l’interview d’autres courts et expérimentations utilisant cette méthode.

Alexandre Noyer
Alexandre Noyer lors d’une démonstration publique.

A Lire également

Laissez un commentaire