e-on software enterre définitivement Cornucopia3D

Il y a deux ans, e-on software était victime d’une attaque informatique qui avait pour conséquence le fermeture de son site principal mais aussi de Cornucopia3D, une plateforme communautaire d’achat/vente d’assets.
Si le site a finalement pu être relancé après de longs mois d’absence, Cornucopia3D restait en attente d’une résurrection.

Celle-ci n’aura pas lieu, annonce en substance e-on : l’équipe s’est longuement penchée sur la question mais n’a pas pu trouver d’approche viable. Il faut dire qu’un retour de Cornucopia3D aurait nécessité le transfert de plus de 15 000 assets avec toutes les données associées (descriptions, visuels, etc), des données des vendeurs, une ré-implémentation des protections anti piratage ou encore une refonte du système d’achat au sein des logiciels e-on.
Résultat : si tant est que ce soit physiquement et humainement possible, la tâche à accomplir demanderait un investissement énorme, alors même que d’autres boutiques concurrentes offrent déjà des services parfaitement fonctionnels. e-on jette donc l’éponge : le jeu n’en vaudrait pas la chandelle.

Pour les utilisateurs de Cornucopia3D, il reste possible de télécharger les achats passés en contactant le support, même si e-on mettra fin à cette possibilité à terme. Si vous aviez des crédits sur le site encore non dépensés, un remboursement est exclu en raisons des conditions d’utilisation de départ, mais il est possible de transférer les sommes vers la nouvelle plateforme commerciale e-on.
Enfin, les 2000 assets développés en interne par e-on et non par des vendeurs tiers seront mis à disposition auprès des clients disposant d’une souscription Vue ou Plantfactory.

A Lire également

1 commentaire

vinc3r 11 septembre 2019 at 16 h 17 min
Elle a du leur faire bien mal au moral cette attaque :/
Réponse

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X