Gemini Man

Deux ans après Gemini Man, quel avenir pour le HFR ? des artistes VFX répondent

En 2019 sortait Gemini Man d’Ang Lee. Si le film n’a pas eu le succès escompté, il s’appuyait sur une technique novatrice, le HFR (high framerate), avec 120 images par seconde.

Alors présentée comme une révolution, cette cadence élevée ne fait plus trop parler d’elle, et la pandémie ne semble pas être la seule responsable. Le HFR a-t-il encore un avenir ? Finira-t-il dans les poubelles de l’histoires, aux côtés de l’odorama ? Ou une voix médiane est-elle envisageable, en fonction des films voire des scènes ?

La réponse, peut-être, dans cette nouvelle vidéo de Thomas Martin alias Gorkab. Plusieurs spécialistes des VFX et de l’animation donnent leur avis sur le HFR :

  • Guy Williams de Weta Digital ;
  • Danny Dimian de Sony Pictures Animation ;
  • Trent Claus de LOLA VFX ;
  • Theo Bialek de Sony Pictures Imageworks ;
  • Rob Legato de MPC Film.

A partir de 8 minutes 10, la vidéo dresse un bilan de l’avenir du HFR et des projets qui pourraient s’en servir à l’avenir.

A Lire également

1 commentaire

ZeKK 31 mai 2021 at 20 h 40 min
mouai moi je pense que le 24fps c’est suffisant mais du 4k, 8k pourquoi pas, enfin il faut les bécanes pour calculer ce genre d’image.

Laissez un commentaire