Coronavirus (Covid-19) : nouvelles annulations d’évènements dans le secteur de l’image

C’était malheureusement prévisible : dans la foulée de l’annulation, du report ou du changement de format d’évènements prévus ces dernières semaines, d’autres annonces similaires nous parviennent. Avec des conséquences parfois douloureuses, comme nous le verrons plus bas.

MIPTV, marché du film prévu fin mars à Cannes, est annulé. Même chose pour les évènements MIPDocs et MIPFormats.
Pas de report ici : l’organisation décide purement et simplement de sauter une année. Le prochain MIPTV se tiendra donc du 10 au 11 avril 2021.

– Du côté de l’association Les Femmes s’Animent, la table-ronde « Les Nouvelles entrepreneuses » du 9 mars est reportée à une date encore non précisée.

– Enfin, nous vous avions annoncé la tenue des masterclasses IAMAG 2020, prévues à Paris début mars en présence de nombreux artistes internationaux (dont Clément Griselain, auteur de l’illustration de cet article). L’évènement est annulé.
Comme l’explique l’organisation, ce choix est d’autant plus douloureux que des dépenses importantes ont déjà eu lieu et qu’IAMAG est loin d’être une structure massive : l’impact financier est donc particulièrement violent.
IAMAG précisera dans les jours à venir la façon dont les personnes ayant réservé des places seront indemnisées : remboursements, possibilité de reporter son ticket sur l’année 2021 font partie des pistes envisagées.
A ce stade, l’avenir de l’entreprise organisatrice est malheureusement loin d’être assuré, à tel point qu’un fonds de soutien a été mis en place afin de permettre à l’évènement de survivre.

Il est à noter que ces diverses annulations reposent sur plusieurs facteurs : d’un côté, le risque réel lié au virus, d’autre part le facteur humain : l’annulation en masse de speakers/intervenants peut facilement sceller le destin de conférences.

Nous aurons évidemment l’occasion de revenir sur l’impact de l’épidémie dans les semaines à venir.

A Lire également

2 commentaires

Shadows 6 mars 2020 at 9 h 24 min
De votre côté, quelles sont les conséquences ? Un studio parisien m’expliquait récemment que pour le moment et pour eux, ça se traduisait surtout (outre la fin du serrage de mains) par des projets décalés ou retardés, mais qu’au final les conséquences restaient beaucoup moins fortes que durant la grève de décembre.
Cetras 6 mars 2020 at 11 h 52 min
Ici ça change pas grand chose pour l’instant, outre les poignées de mains effectivement :) Pas de retards de prévus pour le moment, en tout cas pas à cause de ca :).

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

X