Cinema 4D R23 : quoi de neuf ?

Maxon a lancé la version 23 de son logiciel 3D généraliste Cinema 4D.

Au menu :

  • Des améliorations en animation avec une nouvelle bibliothèque de poses de personnages, Delta Mush (déformations tout en préservant les détails), deux nouveaux presets pour le Character Object, un nouveau workflow pour créer des Character Definitions sur les rigs couramment utilisés et faciliter le retargeting.
    Le keyframing a été amélioré, le gestionnaire d’attributs et la timeline gagnent un système de filtres pour faciliter le travail et éviter l’encombrement visuel.
  • Un accès complet aux outils d’édition UV introduits dans Cinema 4R S22. De nouveaux outils UVs sont par ailleurs proposés pour les modèles hard surface.
    Snapping UV, support multi-objet, améliorations en édition et layout UV sont notamment disponibles.
  • Magic Bullet Looks : 200 presets pour donner une tonalité à vos projets, possibilité d’importer des LUTs. Il est aussi possible de travailler de façon plus manuelle en jouant sur les fonctions de correction colorimétrique, aberrations chromatiques, grain de film, etc.
    En pratique, c’est le système de look de Magic Bullet (édité par Red Giant) qui se trouve intégré aux paramètres de rendu. Maxon précise que les changements sont faits de façon interactive, dans le viewport mais aussi sur les rendus finaux.
    Il est possible de sauvegarder des looks sous forme de presets pour les envoyer vers d’autres applications : After Effects, Premiere Pro, Final Cut Pro X, etc.
  • Les réflexions en Screen-Space ont été fortement améliorées, et la R23 se dote aussi du nouveau Viewport Core de la S22.
  • Maxon a également inclus des fonctions à considérer comme des « aperçus » de ce que l’on peut attendre de Cinema 4D à l’avenir. Il s’agit notamment de nodes de distribution/modélisation procédurale.
  • Du côté workflow et technologies, Cinema 4D R24 passe à Python 3, le support FBX/OBJ est amélioré, et les premières bases de l’import/export USD sont posées.
  • Enfin, on trouve d’autres avancées diverses, comme une meilleure représentation des directions et fonctions des Deformers, un usage facilité de ces derniers (alignement, mise à l’échelle) L’algorithme Instant Mesh, open source, a été implémenté et permet de faire de la retopologie automatique.

La liste complète des avancées peut être consultée chez Maxon, en français et anglais.La vidéo ci-dessous vous propose par ailleurs un aperçu complet des nouveautés.

A Lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite