Blender 3.0 enfin disponible !

Attendu, repoussé, teasé, Blender 3.0 est enfin disponible au téléchargement.

Une nouvelle version majeure qui s’accompagne évidemment de multiples avancées. Vous pouvez au choix les découvrir via les vidéos officielles, ou descendre un peu plus bas pour quelques explications par écrit.

  • Première avancée majeure : le moteur de rendu Cycles qui a subi des réécritures en profondeur. Le résultat, un gain de x2 à x8 en situation réelle.
  • Un viewport plus réactif : qu’il s’agisse de naviguer ou de jouer avec les sources lumineuses, vous devriez être moins frustrés face à l’interface Blender.
  • L’Asset Browser, qui permet comme son nom l’indique de stocker et réutiliser plus facilement vos assets. Il supporte plusieurs types d’assets : Objects, Materials, Poses, Worlds. D’autres types seront ajoutés à l’avenir.
  • De nouveaux Geometry Nodes : une centaine de notes supplémentaires, sachant que l’approche a été étendue et repensée par rapport à ce que Blender 2.9x proposait. On notera l’utilisation des “Fields” : un nouveau concept de transmission des données et fonctions qui simplifie la création de groupes de nodes et évite le recours aux attributs nommés pour stocker les données intermédiaires.
  • Import USD : une avancée indispensable pour l’usage en studio, le format USD (Universal Scene Description) initialement mis en place par Pixar étant de plus en plus utilisé pour les échanges de données entre outils et dans un pipeline.
  • OpenImageDenoise, la librairie de débruitage proposée par Intel en Open Source, a été mise à jour en version 1.4. Résultat, une meilleure conservation des détails, et une option permettant de mieux contrôler le bruit dans les passes de normales et albedo.
  • Shadow Terminator : une nouvelle option permet de réduire les artefacts qui surviennent souvent lors du rendu de modèles low poly.
  • Nouveau Shadow Catcher, entièrement réécrit : cet outil permet pour rappel de récupérer les ombres et effets lumineux indirects liés à vos modèles 3D, ce qui permet de les intégrer dans des scènes réelles avec réalisme.
    Eclairage indirect coloré, émission de lumière, possibilité d’inclure/exclure des lights spécifiques… Les avancées devraient grandement améliorer vos résultats.
  • Subsurface scattering : support de l’anisotropie, indice de réfraction pour Random Walk. En plus clair : vos rendus de peau seront améliorés.
  • D’autres avancées plus minimes sont présentes : raytracing hardware pour le baking avec OptiX, hair plus rapide à l’aide des curves 3D d’OptiX, presets séparés pour le viewport et l’échantillonnage du rendu, échantillonnage adaptatif amélioré, nouvelle passe de rendu Position, support des métadonnées OSL pour les interfaces/cases à cocher…. Bref, une foule de détails à découvrir dans les notes de version complètes.

Blender 3.0 est dès à présent disponible au téléchargement.Si vous souhaitez le tester, la scène démo de l’écran de lancement est aussi disponible.

Enfin, pour les studios, notez que deux versions LTS (support long terme) sont prévues durant le développement de Blender 3.x. Pour l’heure, la dernière LTS en date reste Blender 2.93 LTS, dont le support est prévu jusque 2023.

A Lire également

3 commentaires

Z
zeauro 4 décembre 2021 at 12 h 33 min
Ils ont bien marqué le coup avec plusieurs vidéos.
Il y a aussi celle-là :

La news s’attarde surtout sur le rendu. Mais comme je l’expliquais dans mon commentaire sur l’épisode du Nexus VI. Il y a un gros gap entre la 2.93 et cette version 3.0.
La refonte de Cycles change assez radicalement la façon de déterminer le sampling et on perd beaucoup moins de temps à chercher à optimiser le temps de rendu.
Mais il y a d’autres changements du même ordre.

  • L’ Asset Browser qui est un projet qui datait des 2.5x est enfin là. Et pour le néophyte, autant que pour le professionnel, ça change radicalement la façon de gérer ses assets. La possibilité qu’il offre d’avoir une pose library avec vignettes, sans avoir à recourir à un addon non officiel, est très appréciable.
  • Les nouveaux Geometry Nodes qui utilisent les Fields sont très différents de ceux qu’on avait dans la 2.93. La définition d’attributs est beaucoup moins prise de tête. Et EEVEE supporte l’affichage des attributs issus des Geometry nodes.
  • Avec des thumbnails et des gizmos de manipulations dans la preview, le VSE devient, tout de suite, un outil beaucoup moins archaïque.
  • Dans la 2.93, on pouvait avoir quelques réserves sur la capacité du workflow Grease Pencil + le modifier LineArt à remplacer Freestyle. Aujourd’hui, dans la 3.0, ce n’est plus le cas. Les limites du modifier LineArt sur la génération des tracés ont été levées. Et les modifiers Grease Pencil ajoutés comblent le manque qui demeurait en terme de stylisation des tracés.
  • Et on a l’import USD.

On peut dire que tous les jalons voulus par le nouveau design commencé avec les 2.8 ont été posés. Il y a encore des tas de trucs à faire pour améliorer le core, continuer à étendre les fonctionnalités et rendre plus cohérentes et efficaces l’UI et l’UX. Mais au moins, avec cette release, tout le monde a entre les mains, la base, pour comprendre la discussion sur l’avenir de Blender.
Pour les versions suivantes, il est prévu de créer des nouveaux workspaces comprenant l’Asset Browser, de faire en sorte qu’il gère les collections, de permettre l’édition des nouveaux attributs créés pour les Geometry Nodes, de développer des noeuds de simulation physique, de changer le workflow de création des textures…
Dans cette série 3.x, les développeurs devraient continuer à casser des murs.

Shadows 4 décembre 2021 at 16 h 02 min
Merci pour les compléments, @zeauro ! Je viens d’ailleurs étoffer l’article pour ajouter les Geometry Nodes, l’asset browser et USD, qui avaient clairement leur place dans un résumé. :)

Pour le reste, mise à jour très dense en effet : je suis curieux de voir ce que ça donnera en studio. J’imagine par contre qu’il faudra attendre la prochaine LTS pour voir les résultats sur des grosses productions.

Au passage, courage de ton côté pour le futur bouquin sur 3.x, on ne manquera pas de le relayer le moment venu. :)

Z
zeauro 4 décembre 2021 at 20 h 06 min
Merci pour les encouragements.
En ce qui concerne les exemples, c’est vrai qu’une grosse production comme Sprite Fright n’ a pu bénéficier de ces outils que sur les derniers mois de la production, depuis cet été.

Néanmoins, une grosse partie de la communauté a pris l’habitude de produire du contenu avec la version en développement.
Sous le hashtag #Nodevember, vous pouvez retrouver des tests sympathiques des nouveaux Geometry Nodes utilisant les fields.

Et donc, je pense qu’on aura des exemples de petites productions utilisant cette version 3.0, assez vite, dans les mois qui viennent, de moyennes productions, à partir du milieu de l’année prochaine. Et pour sûr, celles qui auront abouties dans deux ans, en auront profité.

Laissez un commentaire