Annecy 2020 Online : l’animation aura droit à son festival, du 15 au 30 juin

Si le contexte de la crise sanitaire n’a, comme nous vous l’avions indiqué, pas permis de maintenir le Festival d’Annecy et le MIFA sous leurs formats physiques, l’équipe organisatrice dévoile cependant une alternative en ligne : Annecy 2020 Online.

Au programme, donc, une bonne partie des contenus qui devaient être initialement proposés. Pas question, explique en résumé l’équipe du festival, de laisser passer une année sans qu’Annecy puisse jouer son rôle de fédération de l’industrie. Et ce, à plus forte raison dans la situation actuelle.

Si les détails de l’évènement ne sont pas encore connus (conférences, conditions d’accès), le festival annonce déjà de nombreux films :

– La compétition courts métrages :
37 films pour l’officielle, 12 pour la catégorie Off-Limits, 20 pour la section Perspectives et 10 dans la section Jeune public ;
– La compétition films de fin d’études :
44 films ;
– La compétition films de télévision et de commande :
21 films TV et 35 films de commande.

La sélection peut d’ores et déjà être consultée en ligne. Marcel Jean, délégué artistique du festival, la présente ainsi :

« Globalement, la sélection 2020 est plus légère, plus humoristique que celles des dernières années. On retrouve quand même plusieurs films abordant les thèmes d’actualité, en particulier l’écologie, la migration et l’identité de genre. Quelques films – Empty Places de Geoffroy de Crécy, Physique de la tristesse de Theodore Ushev et Something to Remember de Niki Lindroth Von Bahr – semblent même pressentir la situation présente.

Nous sommes particulièrement fiers de la qualité et de la variété de la sélection Off-Limits, qui témoigne de la vitalité des démarches expérimentales. Par ailleurs, six des 12 films composant cette section ont été réalisés par des femmes, ce qui est représentatif du niveau de parité qui caractérise désormais la sélection dans les diverses catégories de courts métrages. Nous sommes aussi très contents de la diversité de la provenance des films sélectionnés, alors qu’on retrouve des œuvres provenant d’Islande, de la République démocratique du Congo, de l’Égypte et de l’Indonésie, autant de pays rarement représentés à Annecy.

Du côté des films de fin d’études, signalons le haut niveau des productions issues de l’école de Lodz, en Pologne, alors que trois films provenant de cette maison d’enseignement ont été retenus. Quant à la sélection de programmes destinés à la télévision, elle indique que ce secteur traverse une grande époque avec quantité de productions audacieuses et ambitieuses, s’adressant à divers publics. »

Nous ne manquerons évidemment pas de vous donner plus de détails le moment venu. Comme chaque année, 3DVF couvrira bien entendu le festival.

A Lire également

1 commentaire

tibop 20 avril 2020 at 21 h 34 min
Super! J’ai hate de m’inscrire!

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite