Cascadeur

Animation : Cascadeur disponible au téléchargement !

Nous vous l’avions présenté en 2019 via une interview, avant même le lancement du programme de beta fermé : Cascadeur sort désormais de l’ombre et est disponible en beta publique !

Rappelons le concept du logiciel : un outil d’animation pour le jeu vidéo et l’animation 3D, qui s’appuie sur la physique pour aider les artistes à créer des séquences d’action plus crédibles, sans pour autant recourir à la motion capture.
Une vidéo de présentation vous donnera une idée des fonctions actuelles :

Cascadeur est donc téléchargeable en accès anticipé, avec quatre licences :

  • Basic : pour les artistes solo et les équipes avec de petits projets.
    Cette licence est gratuite, l’export limité à 300 frames/120 joints, l’utilisation commerciale est autorisée (votre chiffre d’affaire doit être inférieur à 100 000$ par an), et vous devez créditer Cascadeur.
  • Pro : licence payante, pas de limitation d’export, support prioritaire.
  • Business : fonctions supplémentaires telles qu’un support par chat dédié, la possibilité d’influer sur les priorités de développement.
  • Enterprise : pour les sociétés aux besoins très spécifiques.

A noter :

  • les versions Pro, Business ont droit à un rabais de 50% dans le cadre du lancement ;
  • toujours dans le cadre de cet accès anticipé, les souscriptions annuelles stoppées après la première année donneront droit, pour les versions déjà installées, à une licence perpétuelle. Un bon moyen de récompenser les entités qui testeront le produit.

Si Cascadeur a bien avancé en deux ans de beta, de nombreux développement sont encore prévus dans la roadmap : support des boucles d’animation, rigs personnalisés avancés, scripting Python devraient bientôt arriver.
A plus long terme, support MacOS, rig facial ou blendshapes sont annoncés.

Aperçu de la roadmap.

Pour plus d’informations, on consultera le site officiel.

A Lire également

2 commentaires

phicata 13 avril 2021 at 16 h 28 min
Fascinant.
johan26 13 avril 2021 at 21 h 40 min
La démo impressionne toujours

Laissez un commentaire