Accueil » Annecy 2014 : Yellowbird

Annecy 2014 : Yellowbird

Temps de lecture : 3 minutes

Yellowbird

L’une des dernières séances du Festival d’Annecy 2014 était une présentation du long métrage des studios TeamTo, Yellowbird (ex Gus). L’équipe du film nous avait déjà fait le plaisir, la veille, de bien vouloir donner un aperçu de cette présentation sur le stand 3DVF-Progiss, dans le cadre des animations que nous avions proposées aux visiteurs du MIFA.

Ci-dessous : l’équipe du film Yellowbird sur le stand 3DVF-Progiss : Christian De Vita (réalisateur), Corinne Couper (productrice) et Guillaume Hellouin (président du studio).
Dans le public et en T-shirts rouges, deux membres de l’équipe Pixar, venus découvrir quelques images de ce film rendu sous RenderMan.

TeamTO

Le film nous plonge dans le départ d’une grande migration où Darius, le doyen de la volée, est blessé. Il confie tous ses secrets et le nouvel itinéraire au premier oiseau venu. Ce dernier sera le héros du film, exalté à l’idée de découvrir enfin le monde. Mais le danger n’est pas loin et les oiseaux de fer restent à l’affut…

Le récit est signé Antoine Barraud, nourri d’anecdotes cocasses et imagées, rapportées notamment par l’ornithologue Guilhem Lesaffre.

Parmi les intervenants, on notera la productrice Corinne Couper, le réalisateur Christian De Vita et le directeur artistique Benjamin Renner.

La prise de parole du réalisateur nous a laissés sur notre faim : il s’est concentré sur le synopsis du film, laissant un peu trop de côté ses choix artistiques.

En revanche, les explications de Benjamin Renner étaient plus détaillées et très captivantes. Après avoir été contacté par Corinne Couper il y a quelques années, pour s’occuper des designs de ce projet, il a dû le mettre entre parenthèse pour réaliser le film Ernest et Celestine. Suite au succès de ce dernier film, récompensé par un César en 2013 et une mention au Festival de Cannes en 2012, Benjamin Renner s’est replongé dans l’univers des oiseaux. Il nous a confié ne jamais avoir travaillé pour un film d’animation 3D auparavant : il ne savait pas comment orienter ses croquis. La productrice lui a laissé carte blanche afin qu’il puisse exprimer son imagination et son talent librement.

Yellowbird

Renner est tout d’abord parti sur un style de personnage en papier découpé, puis il a dessiné énormément de variétés d’oiseaux. Des différentes telles qu’il a indiqué, sur le ton de la plaisanterie, qu’aucun ne faisait partie de la même famille.
Le travail artistique réalisé en amont a été des plus plaisants à regarder, à tel point que le projet aurait sans douté été également réalisable en animation 2D.

Peu de détails techniques nous ont été apportés lors de cette présentation, en dehors de l’évocation d’un outil de simulation de nuages. Pour en savoir plus à ce niveau, nous vous invitons à consulter notre compte-rendu de la séance du mercredi, qui était plus technique (nuages, plumes et relief y avaient été évoqués).

Environ 180 personnes ont participé sur le projet, réparties entre les studios de TeamTo à Paris et ceux situés à Valence.

Le film sortira dans les salles françaises à partir au premier semestre 2015 : un choix presque étonnant, puisque la sortie russe, par exemple, aura lieu dès la fin 2014. On pourra regretter qu’un film français ne puisse pas d’abord voir le jour dans son pays d’origine, mais Corinne Couper a justifié ce choix en indiquant que le distributeur avait déjà une sortie prévue à la fin de l’année, et avait donc préféré espacer les projets.

Pour plus d’informations sur le film, nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir l’interview de TeamTO que nous avions publiée en avril dernier.

A Lire également