Accueil » Réforme du statut d’intermittent, la grogne monte…

Réforme du statut d’intermittent, la grogne monte…

Temps de lecture : 3 minutes

Depuis déjà quelques mois, le Medef enchaine les déclarations polémiques concernant le statut des « Intermittents du spectacle ». Déjà malmenées depuis quelques années, les conditions d’indemnités ont été remaniées récemment, délaissant pour changer les plus bas revenus au profit du moins grand nombre. Programmée depuis le début d’année, une réforme de ce fragile statut doit avoir lieu d’ici la fin du mois de juin.

Si le monde des intermittents se concentre autour des métiers de l’audiovisuel (radio, télé…), il concerne aussi les métiers liés aux arts et spectacles ainsi que de nombreux studios d’effets spéciaux, post-prod et d’animation. Depuis quelques mois, vous avez été nombreux à nous avoir fait part de vos interrogations et vos inquiétudes quant à l’avenir de ce statut, notamment pour des personnes en poste chez de grands studios tels que Folimage, Mikros ou encore Illumination MacGuff, où plus de 90% des artistes sont affiliés à ce régime.

 

Avec le festival d’Annecy qui démarre, un mouvement de contestation serait en train de prendre forme. Nous savons qu’une grève a déjà eu lieu il y a peu chez Folimage et nous avons très récemment vu passer le message suivant sur les réseaux sociaux, en provenance des équipes du studio Illumination Macguff :

« Suite à une mobilisation importante chez Illumination Macguff, nous, salariés, allons faire une lettre ouverte au gouvernement pour dénoncer cet accord qui nous plonge encore plus dans la précarité et qui s’attaque aux plus faibles. De plus nous allons faire un communiqué de presse pour informer du mouvement qui est en train de se former dans l’animation, la postproduction et l’audiovisuel en général. Trop c’est trop. Nous allons également convoquer une AG (Assemblée générale) pour informer et décider d’une grève dans la semaine à venir. Nous appelons les intermittents de toutes les sociétés et secteurs concernés à se faire connaitre pour se joindre à cette lettre ouverte en tant qu’employé ou employeur.

N’oubliez pas que nous ne sommes pas seuls, ils attaquent nos droits, mais aussi ceux de vos amis et familles…. Ainsi nous vous demandons de parler de cette action autour de vous, a vos collègues, ainsi que sur les réseaux sociaux, de même si vous connaissez des journalistes, c’est le moment de faire tourner l’information et de nous joindre dans cette action de grève. »

 

En attendant que ce mouvement se structure, nous venons d’apprendre qu’un court-métrage réalisé par Folimage revenant sur ce sujet sera projeté à la soirée de clôture du festival d’Annecu ce vendredi. Les intermittents présents comptent profiter de la manifestation pour faire entendre leurs revendications.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des évolutions de ce mouvement. N’hésitez pas à intervenir, réagir ou témoigner sur ce sujet si vous avez des informations et êtes concernés par ce sujet.

 

Pour information, le site CID – IDF (Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile de France) regroupe à ce jour de nombreuses informations sur les prochains appels à la grève et les rencontres qui vont avoir lieux ces prochains jours et semaines sur le sujet. Un appel a d’ailleurs été lancé le Lundi 16 juin prochain qui concerne l’ensemble des intermittents.

MAJ : Nous venons tout juste d’apprendre qu’une pétition a été lancée pour dire NON à cette réforme. N’hésitez pas à la signer à à faire suivre autour de vous ! Ils seront presents a Annecy pour tracter et sensibiliser les gens et compte organiser une conference-debat sur les problematiques actuelles liées a l’intermittence dans le secteur de l’image.

 

A Lire également